Rétrospective 2011. Durant cette trêve des confiseurs, la rédaction d’Essonne Info vous propose de revenir cette semaine sur cinq sujets qui ont marqué l’actualité en Essonne en 2011. Dans plusieurs communes du département, l’installation de bidonvilles roms s’est accélerée en 2011, avec des situations précaires que des associations tentent de régler.

Dans les prochains jours, le bidonville de l’ex-gendarmerie de Viry-Châtillon pourrait être expulsé. Il y a plusieurs mois, nous vous proposions une visite de ce lieu de vie, à travers un reportage à l’intérieur de ces locaux. En septembre, une partie des bâtiments avait déjà été vidée, et c’est le reste du site qui pourrait être évacué début janvier, à moins que les autorités utilisent la trêve hivernale pour reporter l’expulsion.

L’année 2011 aura été marquée en Essonne par plusieurs actualités concernant l’habitat précaire des Roms. Au mois de mars, l’Association de solidarité en Essonne avec les familles roumaines et roms (ASEFRR) avait organisé un nettoyage du bidonville de Moulin-Galant, situé entre Corbeil-Essonnes et Ormoy. Cette opération aura valu au président de l’ASEFRR Serge Guichard une comparution au tribunal de proximité d’Évry pour « dépôt ou abandon sur la voie publique d’ordures » , avant d’être relaxé.

Face à la non-activation par les pouvoirs publics d’une table-ronde départementale sur la question des Roms, les associations s’organisent. L’ASEFRR et le Secours catholique ont ainsi conventionné en novembre leur soutien aux familles précaires du département.