Championnats du monde : Fred Kerley remporte le titre sur 100 m et mène les États-Unis à un grand balayage.

Fred Kerley a été couronné champion du monde du 100m devant ses coéquipiers américains Marvin Bracy et Trayvon Bromell à Eugene samedi soir, avant d’avertir que les USA sont déterminés à atteindre la domination mondiale sur la piste de sprint.

Kerley a remporté le titre du 100m aux Championnats du monde avec un temps de 9,86 secondes, ajoutant à l’argent olympique qu’il a remporté à Tokyo l’année dernière et au bronze mondial du 400m de 2019. Bracy a remporté l’argent avec un chrono de 9,88 secondes, et Trayvon Bromell (9,88 secondes) a remporté le bronze, les États-Unis scellant ainsi un nettoyage à domicile.

Kerley, 27 ans, a dû se battre pour la victoire et n’a pris la tête que dans les cinq derniers mètres, mais a résisté au défi de ses coéquipiers.

« C’est une bénédiction merveilleuse de faire un sans-faute. Je pense que nous pouvons dominer à nouveau les Championnats du monde de l’année prochaine (à Budapest) », a déclaré Kerley, qui n’a abandonné le 400 m qu’au début de l’année dernière.

« Nous travaillons tous, nous rentrons à la maison et nous revenons l’année prochaine. Cette victoire signifie que je peux faire 100m, 200m et 400m. J’ai obtenu une médaille sur 400m et 100m. Il n’y en a qu’une seule après. J’aborde le 200m en me reposant aujourd’hui et demain et je fais le travail lundi matin. »

Ce résultat est intervenu après que le Britannique Zharnel Hughes ait été éliminé en demi-finale après avoir trébuché dans sa série, ne courant que 10,13 secondes.

« C’est un faux pas qui m’a coûté la course. Je ne pouvais rien y faire », a déclaré Hughes. « C’est très difficile à vivre mais le Seigneur donne les batailles les plus dures aux soldats les plus forts. Je crois que je suis l’un des soldats les plus forts et que je sortirai de ce combat la tête haute. »

Lire aussi:  Wout van Aert remporte la 8e étape du Tour de France et Tadej Pogacar conserve son maillot jaune

Le champion olympique Marcell Jacobs s’était déjà retiré avant la demi-finale en disant qu’il ne voulait pas risquer une nouvelle blessure. L’Italien a couru 10,04 secondes vendredi mais semblait avoir des difficultés dans sa série.

Asher-Smith passe en force

Dina Asher-Smith s'est qualifiée pour la finale du 100 m féminin aux Championnats du monde d'athlétisme. Getty

Dina Asher-Smith a remporté sa course de 100 m en 10,84 secondes – à seulement un centième de seconde de son record britannique – et s’est qualifiée le plus rapidement pour la demi-finale de dimanche.

La championne du monde en titre du 200m, qui a également remporté l’argent du 100m à Doha, a déclaré : « Ce que je devais faire, c’était me qualifier et gagner ma série. Je viens ici en tant que championne du monde en titre et médaillée d’argent aux championnats du monde, donc les attentes sont élevées pour moi.

« Je savais que j’avais attendu toute la saison pour être au top pour ça. J’ai encore des choses à donner, mais je suis heureux d’avoir réussi tous les éléments essentiels.

« Je pense que j’ai bien préparé le terrain. Toutes ces femmes sont très, très rapides et il y a quelques jeunes filles très talentueuses, donc c’est ce que vous devez vraiment regarder dans les manches parce que ce sont les filles qui n’ont absolument rien à perdre. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*