La Fondation Fantom publie une récapitulation de 2022 soulignant une croissance massive dans plusieurs domaines.

La fondation à l’origine d’un grand rival d’Ethereum (ETH) fait le bilan d’une année de croissance énorme en 2022.

Dans un nouveau billet de blog, la Fondation Fantom souligne une croissance importante des transactions quotidiennes sur la blockchain rivale d’ETH.

« Tout au long de 2022, le réseau Fantom a enregistré une moyenne d’environ 500k – 1 million de transactions quotidiennes, ce qui représente une différence massive et constante par rapport à 2021. »

Le billet de blog attire également l’attention sur la croissance saine de nombreuses applications décentralisées (dApps) sur Fantom (FTM).

« En 2022, nous avons vu de nombreux projets et DApps passionnants lancés sur Fantom. Des applications comme 1inch, Premia et UniDex ont permis aux utilisateurs de prendre le contrôle de leurs finances de manière autonome, qu’il s’agisse d’effectuer de simples échanges ou d’utiliser des produits dérivés. Et avec une variété de logiciels de taxe sur les crypto-monnaies disponibles, les utilisateurs peuvent maintenant externaliser la fastidieuse déclaration fiscale de ces transactions à Crypto Tax Calculator, Blockpit, et ZenLedger ».

La Fondation Fantom se vante également d’une modification majeure de la tokenomics de Fantom, qui comprend une réduction importante de l’inflation des FTM.

« Nous avons adopté une proposition de gouvernance qui a réduit l’inflation de FTM à 6% en ajustant les récompenses de jalonnement, ce qui signifie qu’il faudra quelques années de plus pour que FTM atteigne sa pleine offre. En 2023, l’inflation de FTM sera de 1,87%. »

En attendant la nouvelle année, Fantom veut encourager les développeurs de dApp sur la blockchain.

« L’une de nos principales priorités est la monétisation du gaz, qui fournira aux équipes dApp solides un revenu durable grâce au partage des revenus basés sur le gaz utilisé par leurs DApps. Afin de faciliter encore plus le démarrage de Fantom pour les utilisateurs, nous visons également à introduire des subventions pour le gaz, ce qui leur permettra d’interagir avec les DApps sans avoir à payer eux-mêmes des frais de gaz ; le coût sera couvert par quelqu’un d’autre, par exemple un ami espérant intéresser davantage de personnes à Fantom. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*