Novak Djokovic n’a aucune rancune et remercie l’Australie pour son « amour ».

Novak Djokovic a déclaré qu’il n’avait « aucune rancune » et a remercié les fans d’être venus le voir jouer à Adélaïde, alors qu’il se prépare pour l’Open d’Australie de ce mois-ci.

Le Serbe a reçu un accueil chaleureux lors du match de double de lundi à l’Adelaide International et a reçu un traitement similaire sur un court central bondé lorsqu’il a battu le Français Constant Lestienne 6-3, 6-2 mardi en simple.

Djokovic, 35 ans, est de retour en Australie un an après avoir été expulsé à la veille de l’Open d’Australie 2022 pour ne pas avoir été vacciné contre le Covid-19.

Il lui était interdit de revenir pendant trois ans, mais le gouvernement a depuis levé cette interdiction et Djokovic est désormais libre de courir après un 10e titre à l’Open d’Australie et un 22e Grand Chelem au total.

« C’est génial d’être de retour. Voir la salle comble pour mon premier match a été une surprise très agréable. Beaucoup de soutien, beaucoup d’amour », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

« Cela m’a évidemment motivé et m’a permis de m’exprimer de la meilleure façon possible sur le terrain avec mon jeu ».

« Beaucoup de drapeaux serbes, je sais que la communauté serbe ici à Adélaïde est importante mais je ne pensais pas qu’ils seraient si nombreux à venir et je les remercie beaucoup. »

Djokovic accueilli en héros à Adélaïde

L’année dernière, l’Open d’Australie a été assombri par le fait que Djokovic a été mis dans un avion à la veille de la compétition après une bataille juridique de haut niveau sur son statut de visa.

Cela lui a laissé un goût amer, mais il n’a « aucune rancune » et a tourné la page.

« C’était différent de venir en Australie cette année que n’importe quelle autre année, essentiellement à cause des événements d’il y a 12 mois », a-t-il déclaré.

« Mais en même temps, 12 mois, c’est aussi une longue période, c’est déjà derrière moi, j’ai tourné la page et je regarde vers l’avenir.

« Il n’y a aucune raison de se concentrer sur… ce sur quoi vous vous concentrez est ce que vous devenez, si vous vous concentrez sur les aspects négatifs c’est ce que vous deviendrez, donc je ne veux pas faire ça.

« Je ne suis pas rancunier, je suis ici pour jouer au tennis, pour apprécier le sport et répandre de la bonne énergie. »

L’Open d’Australie est le premier tournoi du Grand Chelem de l’année et débute à Melbourne Park le 16 janvier.

Djokovic n’a fait qu’une bouchée de son adversaire, Lestienne, et l’a emporté en 74 minutes, avec un break dans le premier set et deux dans le second.

« Pour le premier match, je ne peux pas me plaindre, j’ai très bien joué », a déclaré Djokovic. « Je pense que les six premiers jeux probablement étaient très compétitifs.

« Je ne l’avais jamais affronté avant le match d’aujourd’hui. C’est un contre-puncheur. Il ne fait pas trop d’erreurs et il absorbe le rythme de son adversaire, il fait des services délicats, il frappe ses points.

Lire aussi:  Richarlison fait des étincelles et Tottenham triomphe pour son retour en Ligue des champions.

« Mais une fois que j’ai fait ce break à 3-2 au premier set, j’ai eu l’impression de passer à un ou deux niveaux supérieurs et j’ai joué du très bon tennis pendant le reste du match. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*