Un homme tué après avoir été blessé dans une prison de Montréal était en détention « illégale ».

MONTRÉAL – La Direction de la sécurité publique du Québec affirme qu’un homme de 21 ans, décédé après avoir été blessé dans une prison de Montréal, était détenu illégalement.

La porte-parole du ministère, Marie-Josée Montminy, a déclaré que Nicous D’Andre Spring aurait dû être libéré le 23 décembre après s’être présenté virtuellement au tribunal plus tôt ce jour-là.

Mme Montminy affirme que le jeune homme de 21 ans était en « détention illégale » lorsqu’il a été blessé le 24 décembre dans le centre de détention de Montréal, connu sous le nom de prison de Bordeaux. D’Andre Spring est décédé à l’hôpital.

Un gardien de prison a été suspendu en relation avec la mort de D’Andre Spring, qui fait l’objet d’une enquête de la police provinciale et du bureau du coroner.

Montminy dit que le département de la sécurité publique va également mener une enquête sur la mort de l’homme et la détention illégale.

Ni la police ni le gouvernement n’ont publié de détails sur l’incident à l’intérieur de la prison qui a conduit à la mort de D’Andre Spring.

Une vigile est prévue ce soir pour lui dans l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce à Montréal.

Ce reportage de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 30 décembre 2022.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*