Michael Matthews se bat pour une victoire d’étape épique sur le Tour de France

L’Australien Michael Matthews a réalisé un exploit en remportant la 14ème étape du Tour de France samedi, un parcours vallonné de Saint Etienne à Mende, tandis que Jonas Vingegaard a tenu tête au champion en titre Tadej Pogacar pour conserver le maillot jaune.

Matthews est parti seul de l’échappée du jour à 51 km de l’arrivée et après avoir été rattrapé par un trio de poursuivants, il a attaqué à nouveau dans l’ascension finale, un effort brutal de 3 km sur une montée abrupte.

Alberto Bettiol a réussi à le contenir une fois de plus, mais Matthews est revenu et est reparti en solo pour battre l’Italien de 15 secondes.

« J’ai toujours terminé deuxième, troisième, top 3 ou top 10 ces dernières années. J’ai été régulier, ce qui est bien, mais vous devez gagner « , a déclaré Matthews, qui a remporté sa quatrième victoire d’étape sur le Tour et sa première depuis 2017.

« Ma femme m’a dit que si tu veux gagner, tu dois essayer quelque chose de nouveau.

« Quand Bettiol m’a dépassé, j’ai pensé à ma femme et à mon père qui font tant de sacrifices pour moi, nous n’avons pas l’occasion de nous voir souvent. J’espère qu’ils sont fiers de moi car c’est pour cela que nous faisons ces sacrifices. »

Thibaut Pinot est arrivé troisième alors que les coureurs français de la course continuent de se battre pour leur première victoire d’étape cette année.

Seulement deux fois dans l’histoire du Tour de France, les coureurs français n’ont pas réussi à remporter une étape, en 1926 et 1999.

Lire aussi:  Football : Les Japonaises font match nul avec la Chine et s'assurent le titre de championnes de l'EAFF E-1 C'ship.

Le groupe de tête était loin derrière et Pogacar attaquait à nouveau pour tenter de déstabiliser Vingegaard dans la dernière montée, mais le Danois suivait facilement et franchissait la ligne dans la roue du champion en titre.

Pogacar avait déjà essayé de secouer les choses, 10 km après le début de l’étape de 192,5 km, en séparant le peloton avec une accélération sur une courte colline.

Vingegaard a été brièvement piégé derrière mais est rapidement revenu après un gros effort.

« J’ai essayé et je vais encore essayer dans les prochains jours », a promis Pogacar. « J’ai essayé de mettre la pression dès le départ ».

Vingegaard mène toujours Pogacar de deux minutes 22 secondes au classement général, avec Geraint Thomas en troisième position, à 2mins 43secs.

Le champion 2018 n’a pas pu suivre Pogacar et Vingegaard sur la Côte de la Croix Neuve mais a limité les dégâts, perdant 17 secondes sur le duo de tête tout en augmentant son avance sur Romain Bardet, quatrième, de neuf secondes.

La 15ème étape de dimanche est un parcours de 202,5 km de Rodez à Carcassonne avant un jour de repos.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*