Football : Moriyasu conserve son poste de manager du Japon après la Coupe du Monde

La Fédération japonaise de football a décidé mercredi de maintenir Hajime Moriyasu à la tête de l’équipe nationale masculine après l’avoir menée en huitième de finale de la Coupe du monde de cette année au Qatar.

L’homme de 54 ans aura pour tâche de diriger les Samouraïs bleus vers la Coupe du monde 2026, qui sera organisée conjointement par les États-Unis, le Mexique et le Canada.

C’est la première fois qu’un entraîneur japonais reste en poste après une Coupe du monde depuis les débuts du pays en France en 1998.

L’entraîneur principal du Japon, Hajime Moriyasu, donne des instructions pendant la deuxième mi-temps d’un match de football du groupe E de la Coupe du monde contre l’Espagne au Khalifa International Stadium de Doha, au Qatar, le 1er décembre 2022. (Essonne Info)==Essonne Info

Confronté à la tâche la plus difficile de son histoire en Coupe du monde, le Japon a terminé en tête du Groupe E au Qatar, enregistrant des victoires palpitantes contre les géants allemands et espagnols, après une défaite surprise contre le Costa Rica.

Bien que le tournoi du Japon se soit terminé par une décevante défaite aux tirs au but contre la Croatie, futur demi-finaliste, et qu’il n’ait pas réussi à se qualifier pour les premiers quarts de finale, la capacité de Moriyasu à rassembler l’équipe a été hautement évaluée par la JFA.

Ancien milieu de terrain de l’équipe nationale du Japon, Moriyasu a remporté trois titres de J-League en tant que manager de Sanfrecce Hiroshima. Il a pris les rênes des Samurai Blue après la Coupe du monde 2018, les gérant en même temps que l’équipe masculine olympique du Japon.

Lire aussi:  L'Europe continentale a battu la Grande-Bretagne et l'Irlande pour remporter la première Hero Cup à Abu Dhabi.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*