Tiger Woods, ému, rate le cut à l’Open 2022.

Tiger Woods a quitté prématurément et avec émotion l’Open, peut-être pour la dernière fois à St Andrews, après avoir manqué le cut vendredi.

Woods fait partie d’un certain nombre de champions de l’Open qui n’ont pas réussi à passer le cut. Zach Johnson (vainqueur en 2015), Louis Oosthuizen (2010), Woods (2005, 2000) et John Daly (1995) ont tous terminé au-dessus du par après deux tours. Le cut était à égalité avec 144.

Oosthuizen a été le plus près de réussir cette semaine, avec un score de 74 et un coup d’écart. Woods était le plus éloigné de ce groupe. Il a commencé par un 78 et a suivi avec un 75 pour son pire score de 36 trous en six participations à l’Open de St Andrews.

Woods a reconnu que cela pourrait être son dernier.

« C’est très émouvant pour moi », a-t-il dit. « Pour moi, c’était comme si c’était peut-être mon dernier British Open ici. Et les fans, l’ovation et la chaleur, c’était un sentiment incroyable. »

C’est la première fois que Woods n’a pas réussi à passer le cut lors d’un tournoi depuis son retour d’un accident de voiture survenu en 2021, qui a failli coûter sa jambe droite au quinzième vainqueur du tournoi.

Phil Mickelson, qui a signé un accord lucratif pour rejoindre les LIV Golf Series, a également vu ses espoirs d’atteindre le week-end s’envoler avec un deuxième tour désastreux marqué par trois bogeys et un double-bogey qui a laissé le sextuple vainqueur de major à cinq au-dessus après avoir signé un 75.

De même, le quadruple champion majeur Brooks Koepka, un autre membre du PGA Tour qui fait maintenant partie des LIV Series, a trébuché avec un double-bogey, un bogey et un 75 pour manquer le week-end de quatre coups.

Lire aussi:  Athlétisme : Le Japonais Yamanishi défend son titre de champion du monde de marche athlétique sur 20 km pour hommes

L’Australien Cameron Smith, quant à lui, a brillé sous le soleil écossais pour mener de deux coups. Smith a fait des birdies sur ses trois premiers trous et a gagné trois autres coups avant de faire un putt d’aigle sur le 14ème green pour réaliser un 64 parfait qui le porte à 13-under-par.

L’Américain Cameron Young, leader du premier tour, était le challenger le plus proche avec 11-under, un coup devant le Norvégien Viktor Hovland et l’Irlandais Rory McIlroy, qui a signé un solide 68 pour rester en course pour remporter son cinquième titre majeur.

Dustin Johnson est un peu plus loin avec un score de neuf sous, le numéro un mondial Scottie Scheffler et le Britannique Tyrrell Hatton.

« C’est évidemment une très bonne place à prendre. J’ai l’impression d’avoir été souvent dans cette position ces deux dernières années, et les choses ne se sont pas encore passées comme je le voulais », a déclaré Smith, qui a remporté le Players Championship en mars.

« Je dois juste être très patient pendant le week-end. Je pense que le terrain de golf va devenir beaucoup plus dur et beaucoup plus rapide. Il faut donc être patient et faire de bons putts. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*