Patinage artistique : Kaori Sakamoto remporte son deuxième titre national consécutif

La championne du monde en titre, Kaori Sakamoto, a remporté samedi le titre féminin des championnats nationaux japonais de patinage artistique pour la deuxième année consécutive et pour la troisième fois au total.

Sakamoto a réalisé un patinage libre presque sans faute pour obtenir 155,26 points pour un total de 233,05 au Towa Pharmaceutical RACTAB Dome dans la préfecture d’Osaka. Le médaillé de bronze des Jeux de Pékin a remporté les programmes court et libre.

Kaori Sakamoto participe au programme libre féminin aux championnats nationaux de patinage artistique à Kadoma, dans la préfecture d’Osaka, le 24 décembre 2022. (Essonne Info)

Avec le titre national, Sakamoto a obtenu une qualification automatique pour les championnats du monde de mars prochain à Saitama, près de Tokyo.

« Je suis tellement heureux », a déclaré Sakamoto. « C’était bien de s’entraîner dur cette dernière semaine. Je voulais gagner ce titre national quoi qu’il arrive. Je vais pouvoir continuer à m’entraîner de manière positive. »

Plus tôt ce mois-ci, lors de la finale du Grand Prix à Turin, en Italie, Sakamoto a remporté le programme court mais a terminé cinquième après un patinage libre poussif.

Son programme libre de la veille de Noël était complètement différent. Elle a gardé son calme et a réussi une combinaison de triple-triple saut et une combinaison de trois sauts commençant par un double axel.

La gagnante de la finale du Grand Prix, Mai Mihara, s’est contentée de la deuxième place avec 219.93. Mao Shimada, la gagnante de la finale du Grand Prix junior de 14 ans, est remontée d’une place à la troisième place et sa camarade de 14 ans, Ami Nakai, à la quatrième.

Lire aussi:  Golf : Hideki Matsuyama 80e après 3 tours au 150e British Open

Kaori Sakamoto (C) pose avec sa médaille d’or après la compétition féminine aux championnats nationaux de patinage artistique à Kadoma, préfecture d’Osaka, le 24 décembre 2022, aux côtés de la médaillée d’argent Mai Mihara (L) et de la médaillée de bronze Mao Shimada. (Essonne Info)

Shimada est tombé sur ses deux tentatives de triple axel et de quadruple boucle piquée dans une performance autrement solide.

« Je n’ai pas pu décoller avec le bon timing car j’étais nerveuse et tendue », a déclaré Shimada. « Je veux utiliser cette expérience (amère) dans les événements à venir ».

Daisuke Takahashi, le médaillé de bronze masculin des Jeux olympiques de Vancouver 2010, a remporté la compétition de danse sur glace avec Kana Muramoto, ce qui fait de lui le premier patineur japonais à avoir remporté à la fois le titre national masculin et celui de la danse sur glace. Il a remporté l’épreuve masculine à cinq reprises.

Takahashi et Muramoto ont obtenu un total de 186,61 points pour leur première couronne nationale, soit 11,51 points d’avance sur les deuxièmes, Takeru et Misato Komatsubara, qui tentaient de gagner pour la cinquième fois consécutive.

Kana Muramoto (en haut) et Daisuke Takahashi participent à la danse libre sur glace des championnats nationaux de patinage artistique du Japon au Towa Pharmaceutical Ractab Dome dans la ville de Kadoma, préfecture d’Osaka, dans l’ouest du Japon, le 24 décembre 2022. (Essonne Info) ==Essonne Info


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*