Un vent de changement souffle sur le conseil du cricket du Pakistan

Le gouvernement pakistanais a démis Ramiz Raja de ses fonctions de président du Pakistan Cricket Board quelques jours après la série de tests écrasée par l’Angleterre, et a reconduit Najam Sethi à la tête d’un nouveau comité de gestion intérimaire composé de 14 membres.

Le gouvernement a également abrogé la constitution du PCB et l’a rétabli dans sa position de 2014, dans le but de ramener les départements régionaux dans le giron du cricket national.

Sethi a déclaré dans un tweet que des milliers de joueurs de cricket seront à nouveau employés et que « la famine dans le cricket prendra fin. »

Sethi a été président du PCB entre 2013 et 2018 avant d’être remplacé par Ehsan Mani après l’arrivée de l’ancien capitaine Imran Khan au poste de Premier ministre du pays.

Mani a supprimé le cricket départemental du circuit et l’a réduit à six équipes basées dans les provinces. Cependant, plusieurs joueurs de cricket et anciens membres du conseil d’administration ont exhorté le gouvernement à rétablir les départements dans le cricket national, car ils avaient une histoire et un pedigree bien établis.

Un changement était envisagé depuis avril, lorsque Khan a été évincé du poste de Premier ministre et remplacé par Sharif.

Le comité de 14 membres comprend également les anciens capitaines des équipes masculine et féminine, Shahid Afridi et Sana Mir.

Lire aussi:  Tennis : Aoyama et Shibahara atteignent la finale du double féminin de l'Open d'Australie.

Cette décision a été prise alors que la Nouvelle-Zélande est retournée au Pakistan jeudi pour jouer deux tests et trois ODI, un an après avoir abandonné sa tournée en raison d’une menace pour la sécurité.

L’arrivée des Kiwis survient quelques jours après que l’Angleterre a écrasé le Pakistan dans la série de trois tests – la première fois que le Pakistan a perdu par une telle marge à domicile.

La Nouvelle-Zélande a suscité une profonde frustration au Pakistan en septembre de l’année dernière lorsqu’elle ne s’est pas présentée au stade de Rawalpindi et a annoncé qu’elle rentrait chez elle par avion.

Ils ont reprogrammé leur visite après la tournée réussie de l’Australie en mars, qui a été suivie de deux visites de l’Angleterre.

L’équipe néo-zélandaise actuelle, composée de 15 joueurs, est dirigée par le vétéran du bowling rapide Tim Southee et commencera la tournée par le premier test à Karachi à partir de lundi.

Le deuxième test se déroulera à Multan à partir du 3 janvier, suivi de matches internationaux d’un jour les 10, 12 et 14 janvier à Karachi.

L’Angleterre remporte la série 3-0

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*