Sumo : Ichinojo balaie Mitakeumi pour rester parfait à Nagoya

L’unique leader Ichinojo a écrasé l’ozeki Mitakeumi, menacé de rétrogradation, vendredi. Le maegashira géant n°2 a amélioré sa fiche de 6-0 au Grand Tournoi de Sumo de Nagoya.

Un jour après avoir dominé le yokozuna Terunofuji, Ichinojo a livré une autre performance de premier ordre. Il a immédiatement saisi une prise de ceinture au dessus du bras avec sa main gauche, a balancé Mitakeumi (2-4) sur le côté avec une projection de bras avant de sortir l’ozeki par le grappin.

« Je suis heureux. J’ai été rapide à la ceinture et je pense que c’était un bon sumo », a déclaré Ichinojo, un ancien sekiwake qui a manqué toute la rencontre d’été en mai après avoir contracté le coronavirus. « Je savais que je devais foncer (aujourd’hui), alors j’ai gardé ça en tête pendant le combat ».

Mitakeumi a besoin de huit victoires ou plus pour rester au deuxième rang le plus élevé du sport après avoir échoué à en gagner huit en mai.

Ichinojo (R) bat l’ozeki Mitakeumi lors du sixième jour des 15 jours du Grand Tournoi de Sumo de Nagoya à la Dolphins Arena de Nagoya, dans le centre du Japon, le 15 juillet 2022. (Essonne Info) ==Essonne Info

Tobizaru, maegashira n°6, a triomphé avec style pour rester à une victoire, tandis que Terunofuji et ozeki Takakeisho ont tous deux progressé à 4-2 avec huit autres lutteurs à la Dolphins Arena.

Sur les quatre lutteurs qui ont commencé la journée avec une fiche de 4-1, seul Tobizaru a remporté sa cinquième victoire. Il a terrassé Nishikigi (8e) (4-2) avec une projection emphatique sous le bras. Nishikigi a chargé mais n’a pas été en mesure d’achever son adversaire avant que Tobizaru ne retourne la situation.

Lire aussi:  Golf : "Frustrée", Hinako Shibuno termine 3e à l'Open britannique féminin

Terunofuji (4-2) a pris un départ chancelant contre Tamawashi (3-3), qui avait gagné leurs trois derniers combats et a forcé le septuple champion à battre en retraite après une forte poussée à la gorge.

Le yokozuna, cependant, a forcé son retour au milieu, où Tamawashi a trébuché, permettant à Terunofuji de le frapper avec facilité.

L’Ozeki Takakeisho (4-2) a paré le n°3 Ura (3-3) sur la gauche avant de le faire sortir par l’arrière, remportant ainsi des victoires consécutives pour la première fois dans cette compétition.

L’autre ozeki « kadoban », Shodai (2-4), a fait preuve d’un réel cran dans une victoire crédible sur Daieisho (3-3). L’ozeki a résisté aux coups féroces du sekiwake avant de le pousser hors du ring surélevé.

Hoshoryu (2-4) a résisté à un barrage de son collègue komusubi Abi (3-3) avant de passer à l’offensive et de s’assurer une victoire à l’arraché.

Sekiwake Wakatakakage (3-3) a remporté une bataille passionnante contre le numéro 1 Kiribayama (3-3). Le champion de la rencontre de printemps s’est remis d’un départ difficile pour s’emparer d’une prise de ceinture sous le bras droit et écraser son adversaire rusé.

Midorifuji (4-2) a été battu par son collègue n°11 Kotoshoho (3-3), tandis que le n°13 Ichiyamamoto (4-2) a eu une journée à oublier car le n°15 Onosho (3-3), un ancien komusubi, l’a éliminé en un instant.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*