Société. Ce week-end est placé sous le signe des commémorations autour du camp d’internement des gens du voyage de Linas-Montlhéry. Dimanche, une stèle sera dévoilée à Brétigny-sur-Orge, en souvenir des deux-cents personnes internées durant l’Occupation.

Nous sommes en 1940. La France occupée met en application un certain nombre de politiques racistes, visant certaines catégories de population. Déportés par centaines, les Juifs furent victimes d’un véritable génocide, avec la complicité des autorités françaises. D’autres groupes ethniques furent également visés par des enfermements, massacres et restrictions de droits.

Parmi ceux-ci, les Tziganes, installés en France depuis des générations, et pratiquant un mode de vie alternatif basé sur le nomadisme, furent victimes de rafles. En région parisienne, c’est à côté de l’autodrome de Linas-Montlhéry que plusieurs dizaines d’entre eux furent enfermés de 1940 à 1942.

Plusieurs associations de gens du voyage ont décidé de commémorer ce fait de l’histoire. Le 27 novembre 1940, quarante familles en provenance de Normandie descendent du train à la gare de Brétigny. Elles sont conduites au camp pour y être retenues durant de longs mois. Exactement soixante et onze ans après, ce dimanche, le chemin inverse sera parcouru à pied. Puis, pour graver cette marche dans la pierre et que le souvenir perdure, une stèle sera inaugurée en gare de Brétigny-sur-Orge, avant de laisser la place à une cérémonie présidée par le préfet puis à un concert de jazz-manouche. Le dernier survivant de ce camp, Raymond Gurème, présentera son livre de mémoire « Interdit aux nomades » coécrit avec Isabelle Ligner, samedi à 14 heures à la mairie de Saint-Germain-lès-Arpajon.

  • Inscrire l’histoire dans la mémoire – dimanche 27 novembre 2011
    > De l’autodrome de Linas-Montlhéry à la gare de Brétigny, regroupement à 12h30 sur le parking de l’autodrome, départ à 13 heures (un bus partira à 12 heures de la gare de Brétigny pour rejoindre le site)
    > Place de la gare de Brétigny à 15 heures – Inauguration de la stèle
    > 16 heures – Cérémonie de commémoration présidée par le préfet
    > 16h30 – Concert de jazz-manouche