Le jockey Frankie Dettori annonce sa retraite à la fin de 2023

Frankie Dettori a annoncé qu’il se retirerait de la selle à la fin de l’année 2023.

L’Italien, âgé de 52 ans, a connu une brillante carrière, mais lors d’une journée blanche de courses en Grande-Bretagne et en Irlande, il a confirmé que l’année prochaine serait sa dernière.

« L’année prochaine, 2023, sera ma dernière année professionnelle en tant que jockey », a-t-il déclaré.

« Je vais annoncer la nouvelle maintenant. C’est quelque chose auquel je pense depuis un certain temps et quel jour approprié pour dire au monde des courses que ce sera ma finale l’année prochaine. »

La place de Dettori au panthéon des plus grands jockeys de ce sport est depuis longtemps assurée, ses réalisations étant bien trop nombreuses pour être mentionnées.

Il a été associé à de nombreux grands chevaux, dont Enable, la double héroïne de l’Arc, Stradivarius, le puissant stayer, et deux gagnants du Derby, Authorized et Golden Horn.

Dettori a déclaré qu’il se retirera officiellement lors de la réunion de la Breeders’ Cup de l’année prochaine à Santa Anita en novembre.

Il a ajouté : « Le plan est que je monte le Boxing Day à Santa Anita et je prévois de passer 10 semaines en Californie.

« Je devrais revenir en passant par Dubaï et l’Arabie Saoudite et je suppose que je commencerai ma saison (britannique) à Newmarket.

« Je monterai jusqu’au bout, ce sera évidemment mon dernier Guinéa, mon dernier Derby, mon dernier Royal Ascot et ainsi de suite, et je finirai probablement (en Grande-Bretagne) soit au Champions Day à Ascot, soit à Newmarket.

« Le dernier adieu en tant que cavalier professionnel sera en Californie à la Breeders’ Cup. »

Lire aussi:  Football : Takefusa Kubo assiste à la victoire de la Sociedad en Europa League

Dettori insiste sur le fait que la décision de mettre un terme à sa carrière n’a pas été prise à la légère.

« C’est une décision très difficile parce que mon cœur veut continuer à monter, mais j’ai dû utiliser mon cerveau et je viens d’avoir 52 ans et l’année prochaine j’en aurai 53 », a-t-il poursuivi.

« Je veux être suffisamment compétitif pour rendre justice à mes propriétaires et à mes chevaux l’année prochaine et je pense que je suis encore dans cette tranche de qualité. C’était difficile, mais c’est le bon moment.

« J’ai longuement parlé à mon père. Mon père s’est arrêté à 51 ans, il est très solidaire et j’ai aussi dû parler à ma femme et à mes enfants qui sont ravis parce qu’ils ne m’ont pas vu depuis 35 ans !

« J’y pense depuis quelques semaines et j’ai décidé qu’avec la puissance de feu que j’ai l’année prochaine et les chevaux que je dois monter, je peux finir ma carrière sur une grande note. Je croise les doigts pour que je reste en un seul morceau et que nous nous donnions à fond l’année prochaine.

« Regardez Ronaldo, un jour il jouait et le lendemain il était sur le banc. Je ne veux pas finir comme ça et me retrouver à lutter pour obtenir des montures dans les grandes courses. Pour le moment, j’ai encore de bons chevaux à monter et je veux finir comme ça.

« J’ai l’impression d’être au sommet en ce moment, mais j’ai largement dépassé ma date limite de vente, alors il est temps. Ce sera très émotionnel l’année prochaine, ce sera très dur de laisser partir.

Lire aussi:  Max Verstappen en pole pour la grande course de dimanche.

« La salle de pesée est une capsule d’intemporalité où vous ne vous sentez jamais vieux – mais la réalité est que je suis vieux. Donc je dois abandonner. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*