Andriy Yarmolenko : C’est un « honneur » de signer avec Al Ain, Serhiy Rebrov a été un facteur clé.

Andriy Yarmolenko, la nouvelle recrue d’Al Ain, déclare que l’opportunité d’un nouveau défi excitant, associée à l’influence de Serhiy Rebrov, l’a convaincu de rejoindre le club, alors qu’il vise à aider les champions des EAU à remporter de nouveaux titres la saison prochaine.

L’Ukrainien, 32 ans, a été annoncé comme un joueur d’Al Ain mercredi après avoir signé un contrat jusqu’à la fin de la saison prochaine. L’ancien ailier du Dynamo Kyiv et du Borussia Dortmund, qui occupe également la deuxième place au classement des meilleurs buteurs de l’histoire de son pays, a quitté West Ham United le mois dernier après quatre saisons en Premier League.

« Pour être honnête, je suis tellement excité », a déclaré Yarmolenko au site officiel d’Al Ain. « Pour moi, c’est un honneur d’être ici. Je suis heureux de rejoindre ce club. Je veux apprendre un nouveau football, une nouvelle religion. Je veux rencontrer de nouvelles personnes, je veux jouer avec de nouveaux coéquipiers. Tout le monde a besoin d’apprendre quelque chose de nouveau pour s’améliorer.

Bien sûr, j’ai posé des questions au manager sur le club, et il m’a dit :  » Écoute, Andriy, tout est au top niveau ici. Si tu t’installes ici, tu vas te plaire ». Et après cet appel, j’ai dit : ‘OK, je veux venir ici et jouer dans ce stade incroyable’. Ça a l’air génial.

« Je suis impatient de jouer ici, je vais aider l’équipe à gagner les titres, montrer un grand jeu. »

À Al Ain, Yarmolenko rejoint son compatriote Rebrov, qui, en tant que manager, a mené le club de Garden City au titre de l’Adnoc Pro League la saison dernière – pour sa première campagne dans le football émirien. Yarmolenko connaît bien l’ancien attaquant international pour avoir remporté deux titres de champion d’Ukraine consécutifs lors des saisons 2014/15 et 2015/16 alors qu’il travaillait sous les ordres de Rebrov à Kyiv.

Lire aussi:  La reconstruction de Chelsea sous l'égide des nouveaux propriétaires se poursuit après l'arrivée de Sterling et de Koulibaly.

Rebrov, qui a signé le mois dernier une prolongation d’un an avec Al Ain jusqu’à la fin de la saison prochaine, est reconnu comme l’un des meilleurs joueurs de son pays.

« Pour moi, c’était une idole », a déclaré Yarmolenko. « Je le connais, je connais son style de football. Je suis vraiment heureux de travailler à nouveau avec lui. Je veux juste promettre de travailler dur, de m’entraîner dur – sur ce terrain, je vais me donner à 100 %, et j’espère que nous allons gagner beaucoup de titres.

« Je tiens à remercier Serghi Rebrov pour la confiance qu’il a placée dans mes compétences et le fait d’être sélectionné pour faire partie de son équipe renforce mon désir de ne pas ménager mes efforts pour aider ce grand club et de faire preuve d’un véritable esprit de combat.

« En fait, lorsque Sergiy Rebrov a rejoint l’équipe d’Al Ain en tant qu’entraîneur principal, nous, les Ukrainiens, étions très intéressés par ce club et nous avons beaucoup suivi son actualité, d’autant plus que Sergiy Rebrov est l’une des légendes du football dans mon pays. »

Yarmolenko, quant à lui, occupe la troisième place du classement de l’histoire de son équipe nationale en termes d’apparitions, avec 109 sélections, dont une participation au championnat d’Europe en 2012, 2016 et 2020. Il a marqué 45 buts, ce qui le place en deuxième position derrière Andriy Shevchenko.

Sur ses ambitions à Al Ain, le club 14 fois champion des EAU, Yarmolenko a déclaré : « Je suis bien conscient de ce que je suis censé faire dans ce nouveau défi en jouant pour l’un des plus grands clubs d’Asie, d’autant plus que j’aime les défis qui sont liés à des expériences exceptionnelles.

Lire aussi:  Le nouveau manager Christophe Galtier prévient les stars du PSG qu'il n'y aura pas de traitement spécial.

« Pendant que je suis ici, j’ai hâte de contribuer à gagner plus de titres, et nous avons toutes les raisons qui nous permettent de réaliser nos ambitions en tant qu’équipe et d’être un grand et fort club.

« Je connais bien Al Ain et je sais qu’ils ont remporté 14 titres. [top-flight] titres et qu’ils sont le seul club émirati à avoir remporté la Ligue des champions asiatique. Je sais qu’ils appellent Al Ain ‘Boss' ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*