En visite en Essonne pour inaugurer le Pôle Commun de Recherche en Informatique (PCRI), Laurent Wauquiez a livré ce mercredi la vision du gouvernement sur les orientations à venir en matière de recherche. Le Plateau de Saclay, et son cluster, semblent s’affirmer comme des priorités de l’Etat en matière de recherche et d’innovation.

  • Photo : Laurent Wauquiez visite les laboratoire de Thalès avec Albert Fert

Une inauguration et une visite étaient au programme du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, mercredi en Essonne. Passage obligé pour celui qui détient ce portefeuille ministériel, le plateau de Saclay représente les ambitions de la France dans l’excellence de sa recherche. La présence de multiples laboratoires publics et privés et des établissements universitaires en font la « Silicon Valley » à la Française.

A Gif-sur-Yvette, Laurent Wauquiez a procédé à l’inauguration du Pôle Commun de Recherche en Informatique (PCRI), centre unique où sept équipes de recherche cohabitent. Il s’agit de chercheurs de l’université Paris-11 et de l’Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA). Le ministre s’est fait expliqué le fonctionnement de l’édifice et a réaffirmé la volonté de l’Etat dans le développement du plateau, via les Investissements d’Avenir pour la mise en place de pôles d’excellence.

  •  Photo : Un cryogénérateur du laboratoire mixte CNRS-Thalès

« Le bras armé dans la compétition internationale »

Interrogé par Essonne Info sur les ambitions nationales en matière de recherche sur le plateau de Saclay, Laurent Wauquiez a affirmé qu’il s’agissait plutôt d’une « ambition internationale » . « Le plateau de Saclay pour nous, c’est le bras armé dans la compétition internationale pour la France » a indiqué le ministre. Il s’est ainsi félicité de la présence sur les lieux de « très belles entreprises, des extraordinaires laboratoires de recherche, des universités qui sont extrêmement compétitives, des grandes écoles qui sont à la pointe » .

« Il faut vraiment ici forger ce qui fera la différence pour notre pays » a ajouté le ministre, qui a profité de son passage sur le plateau de Saclay pour visiter les laboratoires du centre de recherche de Thalès, à Palaiseau. Accompagné notamment par le sénateur Serge Dassault et l’industriel Yazid Sabeg, Laurent Wauquiez a visité les unités de recherche mixtes du site. Le Prix Nobel de Physique 2007 Albert Fert a présenté les travaux de son équipe de recherche au ministre.

Ce dernier a profité de son déplacement pour vanter les Partenariats Publics Privés dans la recherche. Selon le ministre, l’ambition du plateau est de « rassembler dans un même lieu les équipes et les personnes » . Laurent Wauquiez a parlé de « temps long » et d’un « besoin de stabilité » dans la recherche, avant de se réjouir du système de crédit impôt-recherche, qui permet à de nombreux laboratoires de se financer.