L’entraîneur marocain Walid Regragui exhorte ses stars à poursuivre leurs rêves.

Walid Regragui a exhorté le Maroc à continuer à rêver d’écrire encore plus d’histoire après que son équipe soit devenue la première équipe africaine à atteindre les demi-finales de la Coupe du Monde.

Premier pays arabe à atteindre les quarts de finale du tournoi, le Maroc a battu le Portugal 1-0 en huitième de finale au stade Al Thumama d’Al Wakrah.

Le coup de tête de Youssef En-Nesyri, trois minutes avant la mi-temps, a permis au Maroc d’entrer dans le livre des records, à un match de la finale de la Coupe du monde.

S’exprimant immédiatement après la victoire du Portugal, l’entraîneur Regragui a déclaré : « Ce qui est important pour les générations futures, c’est que nous avons montré qu’il est possible pour une équipe africaine d’atteindre les demi-finales de la Coupe du monde. Ou même la finale, pourquoi pas ?

« Il y a trois ou quatre matches, on m’a demandé si nous pouvions gagner la Coupe du monde. Et j’ai dit, ‘pourquoi pas ?’ Nous pouvons rêver. Pourquoi ne pourrions-nous pas rêver ? Si vous ne rêvez pas, vous n’arrivez à rien. Cela ne vous coûte rien.

« Les pays européens ont l’habitude de gagner la Coupe du monde, alors nous allons devoir essayer d’y entrer – et de nous dépasser. »

Le Maroc, invaincu lors de ses cinq matches au Qatar avec un seul but encaissé, s’est qualifié pour les huitièmes de finale pour la première fois en 36 ans en terminant premier de son groupe.

Ils ont ensuite éliminé l’Espagne, championne d’Europe 2010, aux tirs au but en huitièmes de finale, avant de se débarrasser du Portugal, champion d’Europe 2016, qui a fait entrer Cristiano Ronaldo en deuxième mi-temps, grâce à une brillante démonstration de courage et de jeu.

Lire aussi:  Baseball : Un seul homer de Shohei Ohtani pour les Angels lors de la défaite contre les Astros.

Classement des joueurs Maroc – Portugal

Le Maroc affrontera les champions du monde en titre, la France ou l’Angleterre, en demi-finale mercredi.

« Le message que j’essaie de faire passer aux joueurs est d’être confiants, d’aller sur le terrain et de tout donner, et de ne pas avoir de regrets. Et ils m’ont cru », a déclaré Regragui. « Bien sûr, c’est formidable de venir à la Coupe du monde, de jouer ces trois matchs de phase de groupe. Nous avons des joueurs d’élite, et nous avons une équipe qui peut gagner des matchs à la Coupe du monde.

« Parfois, on exagère les choses, mais ils y ont vraiment cru et ils ont maintenant montré qu’ils sont capables de performer à ce niveau. »

Une fois de plus, le Maroc a pu compter sur son gardien de but Yassine Bounou pour maintenir son rêve en vie. Le stoppeur de Séville, plus connu sous le nom de Bono, a réalisé de nombreux arrêts samedi, repoussant Joao Felix à plus d’une reprise, et Ronaldo à la dernière minute.

Élu homme du match pour la troisième fois dans ce tournoi, Bono a déclaré : « Comme l’a dit notre entraîneur, nous sommes ici pour changer la mentalité. Ce sentiment d’infériorité, nous devons nous en débarrasser. La génération qui vient après nous saura désormais que les joueurs marocains peuvent faire des miracles. »

Lire aussi:  Libérer les stars indiennes pour qu'elles participent à des championnats T20 mettrait fin au cricket national.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*