Les ventes de maisons à Montréal pour le mois de novembre chutent à des niveaux jamais vus depuis 2014.

MONTRÉAL – L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec affirme que les ventes de maisons de novembre à Montréal ont chuté à un niveau jamais vu depuis 2014, la hausse des taux d’intérêt ayant fait baisser l’activité et augmenter l’inventaire.

Les ventes pour le mois ont totalisé 2 716, soit une baisse de 38 pour cent par rapport à l’année précédente pour la plus grande chute de novembre depuis la création de la base de données provinciale Centris en 2000.

Selon l’association, la hausse des taux d’intérêt a pesé sur le marché, bien que les ventes dans le segment des immeubles à logements multiples aient connu la plus forte baisse (60 %) par rapport à l’année dernière, tandis que les ventes de condominiums ont diminué de 41 % et celles de maisons unifamiliales de 30 %.

Les prix sont restés relativement stables au cours du mois, les prix des condos étant inchangés par rapport à octobre et ceux des maisons unifamiliales légèrement en hausse, alors que par rapport à l’année dernière, les prix ont baissé de 2 % pour les condos et de 1 % pour les maisons unifamiliales.

Le prix médian d’un condo était de 380 000 $, alors qu’il était de 520 000 $ pour une maison unifamiliale, et dans le segment des multiplex de deux à cinq unités, la médiane était de 715 000 $.

Les inscriptions actives ont augmenté de 58 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 16 397, tandis que les nouvelles inscriptions ont diminué de 3 % par rapport à l’année dernière.

Ce rapport de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 5 décembre 2022.

Lire aussi:  Le train de vacances du CP revient sur les rails pour la première fois en trois ans.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*