Le football : L’élimination du Japon en huitièmes de finale reflète les hauts et les bas de Moriyasu

La défaite du Japon aux tirs au but face à la Croatie en huitième de finale lundi a mis fin à une campagne de Coupe du monde emblématique du parcours tumultueux des Samouraïs Bleus sous la direction de Hajime Moriyasu.

Le mandat de Moriyasu a été marqué par des victoires dynamiques entrecoupées de performances décevantes. Il a commencé par être promu assistant de l’équipe nationale après avoir aidé l’équipe d’Akira Nishino à atteindre les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2018 en Russie.

L’entraîneur principal du Japon, Hajime Moriyasu, salue les supporters après la défaite du Japon 3-1 aux tirs au but contre la Croatie lors d’un match de football des huitièmes de finale de la Coupe du monde au stade Al Janoub à Al Wakrah, au Qatar, le 5 décembre 2022. (Essonne Info)

L’ancien entraîneur de Sanfrecce Hiroshima a mené le Japon en tête du Groupe E au Qatar grâce à des victoires spectaculaires contre les géants allemands et espagnols, avant de ne pas atteindre l’objectif fixé : une première qualification pour les quarts de finale.

Si les victoires en phase de groupe resteront longtemps dans les mémoires, elles ont été suivies d’une défaite 1-0 face au Costa Rica, qui a mis en péril la progression du Japon dans le tournoi et a poussé Moriyasu à assumer publiquement la responsabilité de cette défaite afin de protéger ses joueurs d’une tempête de critiques.

La prestation médiocre du Japon face aux Centraméricains est survenue après que Moriyasu ait mis sur le banc plusieurs titulaires habituels, malgré l’opportunité de décrocher une place en huitième de finale en cas de victoire.

Lire aussi:  Football : Takefusa Kubo très impliqué lors de la victoire de la Sociedad sur Almeria (2-0)

Ce résultat contrastait fortement avec le début et la fin de la phase de groupe, où le Japon avait remonté un but de retard pour battre l’Allemagne, quadruple tenante du titre, 2-1, et se qualifier pour les huitièmes de finale en battant l’Espagne, championne du monde 2010, 2-1, de manière similaire.

Les joueurs japonais saluent leurs supporters après la défaite 3-1 du Japon aux tirs au but contre la Croatie lors d’un match de football des huitièmes de finale de la Coupe du monde au stade Al Janoub à Al Wakrah, au Qatar, le 5 décembre 2022. (Essonne Info)

Il n’y a peut-être pas de honte à perdre contre la Croatie, vice-championne du monde en 2018, un pays dont le pedigree footballistique exceptionnel dément sa faible population, mais le Japon a néanmoins eu des occasions de gagner dans le temps réglementaire.

La nature de la défaite 3-1 aux tirs au but, après une impasse de 1-1 après 120 minutes, laissera également un goût amer, avec trois des quatre tireurs de penalty du Japon fournissant des arrêts faciles pour le gardien adverse.

Moriyasu, 54 ans, a bénéficié d’un vivier de talents plus important que celui de ses prédécesseurs, mais il a également dû faire face aux défis sans précédent posés par la pandémie de coronavirus, qui a réduit les possibilités déjà limitées de réunir une équipe complète pendant le cycle de la Coupe du monde.

Il a dû faire face à des spéculations sur son poste après que le Japon ait perdu deux de ses trois premiers matches dans la phase finale des qualifications pour la Coupe du monde asiatique, mais il a répondu par une série de six victoires consécutives qui ont permis aux Samouraïs bleus de composter leur billet pour le Qatar avec un tour d’avance.

Lire aussi:  Notes pour Aston Villa - Everton : Mings 8, Watkins 8 ; Gray 5, Iwobi 7

Si les choix d’équipe de Moriyasu et son approche tactique souvent conservatrice ont été des paratonnerres pour ses détracteurs, son orchestration des victoires contre l’Allemagne et l’Espagne devrait avoir répondu à toutes les questions concernant son jugement tactique.

Il a aidé le Japon à s’imposer comme une puissance montante du football au Qatar, égalant au passage son meilleur résultat en Coupe du monde, mais l’équipe regrettera néanmoins d’avoir raté l’occasion d’établir une nouvelle référence.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*