Football : Le capitaine Yoshida dit qu’il est temps pour le Japon de mettre la barre plus haut en Coupe du Monde

Le capitaine du Japon, Maya Yoshida, a déclaré dimanche que son équipe ne devait pas se contenter de ce qu’elle a réalisé jusqu’à présent à la Coupe du monde du Qatar et qu’elle devait plutôt chercher à placer la barre plus haut.

« Pour que le football japonais passe à un niveau supérieur, nous devons devenir une équipe qui passe régulièrement la phase de groupe », a-t-il déclaré à la base d’entraînement du Japon à Doha, un jour avant leur match de huitième de finale à mort subite contre la Croatie.

« C’est la première fois que nous atteignons les huitièmes de finale de Coupes du monde successives. Mais je dis toujours, nous ne devrions pas être satisfaits de ce résultat. Nous devrions créer une nouvelle page de l’histoire. »

La capitaine du Japon Maya Yoshida (3e à partir de la droite) s’entraîne avec ses coéquipières à Doha, le 4 décembre 2022, un jour avant leur match de huitième de finale de la Coupe du monde contre la Croatie. (Essonne Info)

Yoshida a l’occasion de mener le Japon à son premier quart de finale de Coupe du monde, mais pour ce faire, il devra diriger la défense dans ses efforts pour contenir une attaque croate expérimentée menée par le pivot Luka Modric.

Il a déclaré que les « petits détails » peuvent faire la différence entre la victoire et la défaite.

Contre une équipe résistante et cohérente comme la Croatie, qui a déjà fait deux matchs nuls 0-0 dans le tournoi, c’est peut-être un petit détail qui décidera du match de lundi au stade Al Janoub d’Al Wakrah.

Lire aussi:  Pep Guardiola gagne la bataille de la FA Cup contre Mikel Arteta

Pour sa troisième Coupe du monde, le joueur de Schalke, âgé de 34 ans, qui a également fait un long passage à Southampton en Premier League, a déclaré que son expérience des huitièmes de finale de la Coupe du monde 2018 l’a aidé à préparer son état d’esprit ainsi que son corps.

Yoshida a déclaré que lui et ses coéquipiers étaient épuisés après les trois premiers matches en Russie, le Japon ayant ensuite gaspillé une avance de deux buts pour s’incliner 3-2 contre la Belgique en huitième de finale.

« Je me suis préparé au fait que ça va être dur… donc je pense être en meilleure forme qu’il y a quatre ans », a-t-il déclaré.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*