L’Afrique du Sud, tenante du titre, se bat après des chocs lors de la première journée des World Sevens Series à Dubaï.

La première journée des World Sevens Series à Dubaï s’est conclue par une session finale bizarre, avec l’élimination de certains des poids lourds du format abrégé, tandis que l’Afrique du Sud s’accrochait à sa chance de conserver sa couronne.

Lors de l’avant-dernier match sur le terrain principal de The Sevens, l’Argentine a botté le ballon dans la foule, au-delà de son propre en-but, et a commencé à célébrer, bien qu’elle ait été menée de sept points par les Fidji au coup de sifflet final.

Heureusement pour eux, l’équipe sud-américaine est douée pour l’arithmétique. Cette défaite 17-12 laisse l’Argentine, la Nouvelle-Zélande et les Fidji à égalité avec sept points en tête de la poule B.

L’Argentine, cependant, était en tête du groupe car elle possédait sept points d’avance sur les Fidji, troisième.

Les Argentins se qualifient donc pour les quarts de finale de samedi, où ils affronteront l’Irlande à 10h28, tandis que les Fidjiens, deux fois champions olympiques, quittent le tournoi de haut niveau.

Filipe Sauturaga des Fidji est taclé pendant le match contre l'Argentine. Getty

Pour la première fois dans l’histoire des World Series masculins à The Sevens, des matchs ont également été joués sur le terrain 2.

Le dernier match sur ce terrain a connu une fin aussi dramatique que le match Argentine-Fiji. La Grande-Bretagne était revenue à 14-14 après avoir mené le Kenya de deux points à la pause, mais semblait avoir perdu lorsque le Kenya célébrait un essai en fin de match.

L’essai a été refusé, ce qui signifie que le Kenya, dont les joueurs sont sans salaire depuis trois mois, a terminé dernier du groupe.

Lire aussi:  Basket-ball : Rui Hachimura mène les Wizards à une 5e victoire consécutive

Les joueurs de la Grande-Bretagne ont traversé le fossé entre les deux terrains de jeu pour assister aux dernières minutes du dernier match, entre l’Australie et l’Afrique du Sud.

Ils sont arrivés juste à temps pour voir les tenants du titre s’imposer 19 à 12 – une marge assez étroite pour qualifier les deux équipes et renvoyer la Grande-Bretagne.

L’Australie affrontera les États-Unis dans le deuxième quart de finale, à 10h50. Suivront la France contre la Nouvelle-Zélande, puis l’Afrique du Sud contre les Samoa.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*