Des trolls sur Internet font de Hideo Kojima l’assassin de Shinzo Abe

Hideo Kojima a été victime de trolls sur Internet : Des politiciens et des portails d’information ont présenté le développeur comme l’assassin de Shinzo Abe.

Tokyo – Vendredi 8 juillet, la nouvelle choquante a fait le tour du monde : l’ex-premier ministre japonais Shinzo Abe est décédé à la suite d’une tentative d’assassinat. L’auteur présumé a été rapidement retrouvé par la police japonaise et placé en garde à vue. Selon certains médias japonais et la police, il s’agit de T. Yamagami, 41 ans, ancien membre des forces de défense japonaises. L’attentat aurait été motivé par la haine d’une organisation religieuse qu’Abe aurait soutenue.

Les trolls Internet confondent les politiciens et les sites d’information – Hideo Kojima soudain prétendu meurtrier de Shinzo Abe

Après l’arrestation du meurtrier présumé de Shinzo Abe suite à l’attentat, des images de T. Yamagami ont également été partagées par les médias officiels. Suite à cela, certains trolls d’Internet ont estimé que Yamagami ressemblait au développeur de jeux vidéo Hideo Kojima, connu entre autres pour Metal Gear, Silent Hill ou encore Death Stranding.

Le développeur de jeux vidéo Hideo Kojima avec un regard interrogateur, à côté de trois points d'interrogation.

Ce qui a commencé comme une « blague » a rapidement culminé avec la fausse accusation selon laquelle Kojima était le véritable auteur de l’attentat. Sur Twitter, la prétendue blague s’est répandue comme une traînée de poudre et l’homme politique français de droite Damien Rieu a lui aussi pris le train en marche. Dans un message, supprimé depuis, Tweet il a partagé des images de Hideo Kojima et a écrit « L’extrême gauche tue ». Sur les images, Hideo Kojima se tient notamment à côté d’un portrait de Che Guevara.

Lire aussi:  Le YouTuber Danny condamné pour viol - son pote le défend et récolte une shitstorm

Outre l’homme politique français, au moins un autre portail d’information a également sauté sur la prétendue nouvelle. Ainsi, un portail d’information grec a annoncé dans une vidéo que l’auteur de l’attentat contre Shinzo Abe était bien Tetsuya, mais a montré les photos de Kojima que Rieu avait également partagées. Un portail d’information iranien est également tombé dans le piège de la « blague » des trolls Internet.

Kojima Productions veut lutter contre les fake news

Le politicien français Rieu a entre-temps supprimé le tweet et publié des excuses, comme le rapporte VGC. En outre, Kojima Productions se réserve le droit d’intenter une action en justice contre certains cas de fake news :

Kojima Productions proteste fermement contre la diffusion de fausses nouvelles et de canulars véhiculant de fausses informations, et regrette que de tels actes portent atteinte à la dignité des individus.

On ne sait pas encore contre qui Kojima Productions souhaite désormais agir en justice. La confusion a toutefois conduit Hideo Kojima à faire une tendance sur Twitter le samedi 9 juillet. Il ne reste plus qu’à espérer que le génial développeur et sa réputation n’en subiront pas de dommages irréversibles. Actuellement, Kojima coopère avec Xbox et produit un tout nouveau jeu pour la console. Il y a également des nouvelles d’un autre jeu de Kojima : Méga-leak sur Silent Hill.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*