Tiger Woods fait un swing au LIV Golf Series avant l’Open Championship

Tiger Woods déclare que les joueurs qui ont rejoint le LIV Golf International Series « ont tourné le dos à ce qui leur a permis d’atteindre cette position » et remet en question l’avantage compétitif de ce circuit.

Le 15 fois champion du monde, qui tente cette semaine de remporter un troisième Open Championship à St Andrews, a critiqué le nouveau circuit controversé qui a attiré dans ses rangs un certain nombre des principaux joueurs du jeu.

Woods, 46 ans, aurait reçu une offre d’environ 600 millions de dollars pour rejoindre LIV Golf. Ceux qui ont signé ont reçu des contrats extrêmement lucratifs, tandis que les huit épreuves individuelles de la série inaugurale, toutes de 54 trous, offrent des bourses de 25 millions de dollars.

Le PGA Tour a déjà banni pour une durée indéterminée 20 joueurs qui ont opté pour le changement, parmi lesquels Phil Mickelson, Dustin Johnson, Brooks Koepka et Bryson DeChambeau, tandis que le DP World Tour a également prononcé ses propres suspensions et amendes.

S’adressant aux médias à St Andrews mardi, à deux jours du 150e Open, Woods a déclaré : « Les joueurs qui ont choisi d’aller à LIV … Je ne suis pas d’accord. Ce qu’ils ont fait, c’est qu’ils ont tourné le dos à ce qui leur a permis d’arriver à cette position.

« Ce que ces joueurs font pour de l’argent garanti, quelle est la motivation pour s’entraîner ? Qu’est-ce qui les incite à aller sur le terrain et à le gagner dans la boue ?

« Vous êtes juste payé beaucoup d’argent à l’avance et vous participez à quelques événements et jouez 54 trous. Ils jouent de la musique à fond [on the driving range] et ont toutes ces atmosphères qui sont différentes.

Lire aussi:  Frank Lampard dit qu'il est "vital" qu'Everton fasse les bons transferts.

« Je peux comprendre que 54 trous soit presque un mandat lorsque vous arrivez sur le Senior Tour. Les gars y sont un peu plus âgés et un peu plus amochés ».

La série LIV Golf, lancée le mois dernier et qui ne compte que deux événements, n’est pas qualifiée pour l’instant pour offrir des points du classement officiel mondial de golf, ce qui affectera la capacité de ses membres à jouer dans les majors.

Woods a déclaré que ce qui l’inquiète le plus à propos de LIV Golf, c’est qu’il attire certains des meilleurs amateurs du jeu, comme le prodigieux Espagnol Eugenio Chacarra.

« Ils sont passés directement des rangs amateurs à cette organisation et n’ont jamais vraiment eu la chance de jouer ici et de savoir ce que cela fait de jouer un programme du Tour ou de participer à de grands événements », a déclaré Woods. « Qui sait ce qui va se passer dans un avenir proche avec les points de classement mondial, les critères d’entrée dans les grands championnats.

« Certains de ces joueurs n’auront peut-être jamais l’occasion de participer à des tournois majeurs. Il est possible que certains joueurs n’aient jamais, jamais, la chance de jouer dans un Majeur et de marcher sur les fairways d’Augusta National… ». [at the Masters].

« Il serait triste de voir certains de ces jeunes n’avoir jamais la chance de fouler ces terres sacrées et de participer à ces championnats.

« Je ne vois pas en quoi cette décision est positive à long terme pour beaucoup de ces joueurs. Je ne le comprends pas. »

Lire aussi:  McCoy rejoint Amir et Afridi dans la longue liste des quicks gauchers qui ont fait trembler l'Inde.

Cette semaine, Woods fait sa troisième apparition en compétition depuis un accident de voiture l’année dernière qui a menacé non seulement sa carrière, mais aussi sa vie.

L’Américain, ancien numéro un mondial de longue date, a fait un retour fracassant au Masters en avril et a terminé 47e, tandis qu’il a été contraint de se retirer après le troisième tour de l’US PGA Championship en mai, car il continue de souffrir de blessures importantes à la jambe droite lors de l’accident de février 2021.

Woods est à St Andrews depuis samedi dernier et, après un entraînement de neuf trous mardi, il a déclaré qu’il se retirerait mercredi. Il commence sa quête d’un quatrième Claret Jug – il a triomphé à St Andrews en 2000 et 2005 – jeudi après-midi, aux côtés du récent champion de l’US Open Matt Fitzpatrick et de Max Homa.

« Je ne jouerai plus jamais un programme complet », a déclaré Woods. « Mon corps ne me permettra pas de le faire. Je ne sais pas combien de championnats Open il me reste ici à St Andrews, mais je voulais celui-là.

« Cela a commencé ici pour moi en 1995. [his debut]et si ça se termine ici en 22, ce sera le cas. Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas le cas. Si j’ai la chance de jouer une fois de plus, ce serait génial, mais il n’y a aucune garantie. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*