Le Maroc bat le Canada et se qualifie pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde pour la première fois depuis 1986.

Le Maroc s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde pour la première fois depuis 36 ans grâce à une impressionnante victoire 2-1 sur le Canada, éliminé jeudi.

Les buts de Hakim Ziyech et Youssef En-Nesyri ont permis aux Nord-Africains de terminer en tête du groupe F devant la Croatie, finaliste de la Coupe du monde 2018, et ont déclenché des célébrations sauvages parmi leurs fans.

Les Lions de l’Atlas, qui ont atteint les huitièmes de finale de la Coupe du monde pour la dernière fois en 1986, se sont mis en bonne position pour le deuxième tour après avoir battu la Belgique 2-0 dimanche, un résultat qui leur permet de n’avoir besoin que d’un point contre le Canada jeudi pour être sûrs de passer.

La réalisation de cet objectif n’a jamais été remise en question après avoir pris l’avantage après seulement quatre minutes de jeu devant les 43 102 spectateurs du stade Al Thumama.

Le capitaine et gardien de but du Canada, Milan Borjan, s’élançait de sa ligne pour dégager une passe en retrait de Steven Vitoria, mais ne pouvait que regarder avec horreur le ballon tomber sur Ziyech.

La star de Chelsea saisissait l’occasion sans hésiter et plaçait le ballon dans le but vide par-dessus Borjan.

Ce premier revers mettait à mal le Canada, qui avait du mal à prendre pied face à un Maroc déchaîné, qui menait rapidement 2-0.

Le long ballon de l’arrière droit Achraf Hakimi prenait la défense canadienne au dépourvu et En-Nesyri s’élançait derrière avant de frapper au premier poteau pour battre Borjan.

Lire aussi:  Theertha Satish est fier de représenter les EAU à la Coupe du monde U19

Le Canada a réduit le score sur une rare incursion en attaque à cinq minutes de la mi-temps lorsque le défenseur Sam Adekugbe s’est échappé sur la gauche et a effectué un centre à ras de terre.

Le défenseur Nayef Aguerd a sorti une jambe et le ballon a dévié dans les filets du gardien marocain Yassine Bounou.

Le Maroc pensait avoir rétabli son avance de deux buts dans le temps additionnel de la première mi-temps lorsque En-Nesyri marquait à huit mètres du but, mais sa tentative était jugée hors-jeu.

Le Canada entamait la seconde période avec brio, Alphonso Davies plaçant un tir à côté après une attaque prometteuse.

Mais le Maroc s’enfonçait davantage et le Canada manquait d’inventivité pour se montrer sérieusement menaçant.

Leur meilleure chance d’égaliser venait d’un coup de pied arrêté à la 71e minute, lorsque la tête du remplaçant Atiba Hutchinson sur un corner s’écrasait sur le dessous de la barre transversale et rebondissait sur la ligne de but.

L’arrière Alistair Johnston ne parvenait pas à contrôler le rebond et l’avance du Maroc restait intacte.

Le capitaine canadien Borjan a failli se faire surprendre dans le temps additionnel, mais Davies était là pour écarter le danger avant que les supporters marocains ne se mettent à célébrer au coup de sifflet.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*