Le Parti Québécois exclu de l’assemblée législative du Québec après avoir refusé de prêter serment au Roi

QUÉBEC – Les trois députés récemment élus du Parti québécois qui ont refusé catégoriquement de prêter le serment d’office au Roi ont été empêchés aujourd’hui de siéger à l’Assemblée législative.

Le chef du PQ, Paul St-Pierre Plamondon, et les deux autres membres de son caucus ont été suivis par des journalistes jusqu’aux portes de la salle de l’Assemblée législative – connue sous le nom de Salon bleu – et ont été empêchés d’entrer par le sergent d’armes.

À l’intérieur de la salle, la présidente de la Chambre, Nathalie Roy, a dit aux autres membres – qui ont tous prêté serment d’allégeance au roi Charles III après les élections provinciales du 3 octobre – que sa décision d’interdire l’entrée au PQ était définitive et ne pouvait être portée en appel.

Pour siéger, les membres élus du Québec doivent prêter deux serments de loyauté : un au peuple québécois et un autre au roi.

St-Pierre Plamondon a déclaré que prêter serment au « roi d’Angleterre » est humiliant.

Le premier ministre du Québec, François Legault, a déclaré aux journalistes plus tôt aujourd’hui que son gouvernement déposerait la semaine prochaine une motion visant à abolir le serment au roi.

Ce reportage de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 1er décembre 2022.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*