Rugby : La star sud-africaine De Klerk veut prendre un bon départ au Japon

Faf de Klerk, qui a aidé l’Afrique du Sud à remporter la Coupe du monde de rugby 2019 au Japon, s’est blessé à la cheville gauche lors du récent match des Springboks contre l’Angleterre, mais il veut récupérer à temps pour l’ouverture de la saison de son nouveau club basé à Yokohama, le 18 décembre.

Le demi de mêlée de 31 ans s’est entraîné séparément de ses coéquipiers des Canon Eagles de Yokohama avec une cheville enflée depuis son arrivée au Japon lundi dernier.

Le demi de mêlée sud-africain Faf de Klerk est photographié à la base d’entraînement des Yokohama Canon Eagles à Machida, dans l’ouest de Tokyo, le 1er décembre 2022. (Essonne Info)

« Je veux vraiment jouer », a déclaré De Klerk jeudi à la base d’entraînement des Eagles à Machida, dans l’ouest de Tokyo, en faisant référence à leur match d’ouverture de la saison 2022-2023 de League One à domicile contre les Kobelco Kobe Steelers. « Je n’aime pas, surtout en arrivant dans un nouveau club, être simplement assis et regarder ».

« Je vais pousser autant que je peux pour m’assurer que ma cheville est bonne, afin d’être prêt à être sélectionné pour le premier match. »

De Klerk a rejoint son compatriote Springbok Jesse Kriel chez les Eagles, qui ont terminé à la sixième place de la Division 1 de la League One, composée de 12 équipes, la saison dernière.

Il s’attend à une compétition difficile car de nombreux joueurs de rugby de renommée mondiale sont venus au Japon pour jouer.

« Je pense que le championnat est extrêmement fort. Beaucoup de mes amis d’Afrique du Sud… m’ont dit que c’était un championnat très difficile à jouer », a déclaré De Klerk. « Le niveau est vraiment élevé, donc je suis impatient de jouer contre les meilleurs gars du monde ».

Lire aussi:  Coupe d'Asie 2022 : calendrier, composition des équipes et comment acheter des billets pour l'Inde et le Pakistan à Dubaï.

Il a également parlé de la forme actuelle de l’Afrique du Sud et de sa préparation pour la Coupe du monde de rugby 2023 en France, citant la profondeur croissante de l’équipe avec de jeunes joueurs.

« Nous sommes dans une très bonne position en ce moment », a déclaré De Klerk. « Nous avons montré que nous pouvons battre la France. Nous pouvons battre l’Irlande. Nous sommes dans une bien meilleure position que nous l’étions en 2018 avant la Coupe du monde 2019, donc avec un peu de chance, nous pouvons juste construire sur cette année. »


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*