Strange World : Critique du film d’animation de Disney

Strange World

En 2023, le studio Walt Disney aura 100 ans et, comme toujours en novembre, Walt Disney Animation Studios présente un film de fin d’année. Cette fois-ci, « Strange World » nous emmène dans des univers pulp à la fois nouveaux et familiers. Le tout peut-il rivaliser avec Encanto, le film préféré du public de l’année dernière ?

Le 16 octobre 1923, les Walt Disney Studios ont été inaugurés, l’année dernière, « Encanto », le 60e long métrage de ceux-ci, a été présenté et pour le 100e anniversaire, il y a maintenant un voyage dans le temps approprié qui puise son inspiration dans les temps passés – notamment dans les magazines Pulp autrefois très populaires – mais qui le réalise avec des moyens modernes : « Strange World ».

C’est de cela qu’il s’agit dans Strange World de Disney

Jake Gyllenhaal (« Spider-Man : Far From Home ») interprète dans la version originale anglaise le personnage principal, Searcher Clade, qui est le fils d’un célèbre explorateur. Autrefois, Searcher était parti en voyage d’exploration avec son père Jaeger (Dennis Quaid, « Goliath »). Mais dès leur plus jeune âge, le père et le fils se sont brouillés à cause de la question de savoir où ils allaient aller à l’avenir. Jaeger ne se satisfait guère des bonnes découvertes et rêve d’une grande chose. C’est ainsi que leurs chemins se séparent un jour, lorsque Searcher découvre une plante incandescente dont les fruits offrent de nombreuses nouvelles possibilités à leur foyer.

Vingt-cinq ans plus tard, Avalonia a évolué vers une culture de la prospérité basée sur la technologie et il y a de l’électricité, des maisons, des machines et bien plus encore, dans un mélange de steampunk et de low-tech. Searcher est maintenant fermier et, comme son père, il est vénéré comme un héros qui a fait de grandes choses pour la communauté. Pour savoir si ce nouveau film Disney vaut le coup, lisez la suite sur Serienjunkies.de. (Adam Arndt)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*