La cour d’appel du Québec ordonne un nouveau procès pour l’homme qui a mortellement poignardé le commis d’un magasin en 2016.

MONTRÉAL – Le plus haut tribunal du Québec a ordonné un nouveau procès pour un Québécois condamné en 2017 pour avoir poignardé à mort un commis de supermarché.

La Cour d’appel a jugé lundi que les dernières instructions du juge de première instance aux jurés étaient confuses et compliquées.

La Cour d’appel a annulé la condamnation de Randy Tshilumba et a ordonné un nouveau procès.

Tshilumba a été reconnu coupable de meurtre au premier degré pour le meurtre en 2016 de Clémence Beaulieu-Patry, 20 ans, et condamné à la prison à vie.

Il avait plaidé non coupable et déclaré avoir agi en état de légitime défense parce qu’il croyait que Beaulieu-Patry voulait le tuer ainsi que d’autres personnes dans le magasin. Son avocat avait fait valoir que Tshilumba souffrait de troubles mentaux.

La Cour d’appel a déclaré que le juge de première instance a commis une erreur en disant aux jurés que le comportement du défendeur après le meurtre n’était pas pertinent pour déterminer sa culpabilité.

Ce reportage de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 29 novembre 2022.

Lire aussi:  Un motoneigiste québécois meurt après une possible collision avec un orignal, selon les autorités.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*