Sumo : Terunofuji bat Takanosho pour une deuxième victoire, Shodai et Mitakeumi s’inclinent.

Le Yokozuna Terunofuji a battu le maegashira Takanosho, numéro 1, pour remporter sa deuxième victoire après trois jours au Grand Tournoi de Sumo de Nagoya, mardi.

Cinq lutteurs de base ont conservé leur record parfait à la Dolphins Arena mais les deux ozeki menacés de rétrogradation, Shodai (0-3) et Mitakeumi (1-2), ont subi des défaites alors qu’ils tentent de conserver leur statut au plus haut rang de ce sport avec un record de huit victoires ou plus.

Le grand champion Terunofuji (à gauche) bat Takanosho lors de la troisième journée du tournoi de 15 jours du Grand Sumo de Nagoya à la Dolphins Arena de Nagoya, dans le centre du Japon, le 12 juillet 2022. (Essonne Info) ==Essonne Info

Takanosho (1-2) a d’abord reculé sous la pression de Terunofuji, mais les mouvements agiles de ce dernier lui ont permis de rester à égalité, et sa contre-attaque qui s’en est suivie a forcé le grand champion à se mettre au bord du ring surélevé.

Mais Terunofuji a tenu bon pour récupérer son terrain et a attrapé une prise de ceinture au dessus du bras avec sa main gauche. Takanosho a pivoté pour essayer d’exécuter une projection sous le bras avec sa main droite, mais Terunofuji a persévéré et a terrassé son adversaire, qui l’a défié pour le titre de la rencontre d’été en mai, avec une projection au-dessus du bras.

L’ozeki Takakeisho (2-1) a impitoyablement infligé la première défaite de la rencontre au n°2 Kotonowaka (2-1), qui était arrivé après avoir remporté deux victoires consécutives sur les deux autres ozeki, Shodai et Mitakeumi.

Lire aussi:  Le PSG mise sur un partenariat gagnant pour la nouvelle saison.

La charge d’ouverture de l’ozeki trapu a forcé Kotonowaka à se rapprocher du bord avant qu’une forte gifle de la main droite au visage ne le laisse stupéfait, permettant à Takakeisho de le repousser facilement dans la foulée.

Les choses semblent sombres pour Shodai après qu’il ait été repoussé par le numéro 1 Kiribayama (2-1) et qu’il soit toujours sans victoire.

Shodai a pris un bon départ et s’est engagé dans un bref immobilisme, mais Kiribayama a balancé son bras droit pour déséquilibrer l’ozeki et remporter une victoire crédible.

Un autre ozeki « kadoban », Mitakeumi, n’avait aucune réponse aux puissantes attaques du komusubi Abi (2-1) et s’est incliné.

Les attaques féroces d’Abi ont laissé Mitakeumi sur le pied arrière dès la charge initiale et l’ozeki a été poursuivi avant d’être mis à l’écart.

Sekiwake Wakatakakage (1-2) a remporté son premier combat de la rencontre en battant Ura, numéro 3. Wakatakakage a gardé son centre de gravité bas pour faire face à son adversaire plus petit et a contrecarré une tentative tardive de projection par le cou du trickster pour le pousser au sol.

Sekiwake Daieisho (1-2) semblait prêt pour une nouvelle défaite mais sa dernière tentative de gifle a suffi pour mettre au sol le n°4 Wakamotoharu, qui avait eu le meilleur des échanges précédents.

Le n°2 Ichinojo est le mieux classé parmi les cinq lutteurs ayant un bilan parfait après trois jours. Le géant d’origine mongole a eu besoin de temps mais a pleinement utilisé son avantage physique pour sortir le komusubi Hoshoryu (1-2).


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*