Le Qatar est éliminé de la Coupe du monde 2022 après le match nul de l’Équateur contre les Pays-Bas.

Enner Valencia a permis à l’Equateur de revenir au score et d’arracher un match nul 1-1 contre les Pays-Bas dans le Groupe A. Ce résultat élimine le Qatar, pays organisateur.

Les Oranjes ont pris l’avantage grâce à un superbe but de l’attaquant du PSV Eindhoven, Cody Gakpo, mais n’ont pas fait grand-chose d’autre pendant toute la partie.

L’égalisation de Valencia est intervenue en début de seconde période, mais sa sortie sur une civière en fin de match sera une préoccupation majeure pour le sélectionneur équatorien Gustavo Alfaro.

Ce résultat a permis au Qatar d’être éliminé du tournoi à un match près, rejoignant ainsi l’Afrique du Sud en 2010 comme seul pays hôte à ne pas passer le premier tour.

Les Pays-Bas n’auraient pas pu espérer un meilleur départ. L’Equateur dépossédait Steven Bergwijn mais donnait immédiatement le ballon à Davy Klaassen, qui laissait le ballon à Gakpo qui courait dans la direction opposée.

C’était une sage décision de la part de Klaassen, car la star de 23 ans décochait une frappe du gauche à l’entrée de la surface qui ne laissait aucune chance à Hernan Galindez dans les buts équatoriens.

Les Sud-Américains tentaient de se réveiller après une période calme et le capitaine des Oranjes, Virgil van Dijk, intervenait à deux reprises, d’abord en repoussant un centre de Moises Caicedo destiné à Plata, puis en dégageant de la tête un centre de la gauche d’Estupinan alors que Michael Estrada était à l’affût.

Le gardien de but néerlandais, Andries Noppert, était mis à l’épreuve lorsque Valencia coupait sur son pied droit et frappait puissamment, mais le gardien de Heerenveen parvenait à détourner le ballon.

Lire aussi:  Judo : Kenya Kohara bat le champion olympique Takanori Nagase au Grand Slam de Tokyo

Les Pays-Bas ne proposaient pas grand-chose en attaque après le but de Gakpo et l’Equateur se voyait refuser un but dans les dernières secondes de la mi-temps.

Une frappe puissante à ras de terre de l’arrière droit Angelo Preciado était détournée dans le but d’Estupinan, mais le but était refusé car le défenseur Jackson Porozo était hors-jeu et gênait le jeu en bloquant la vue de Noppert.

L’attaquant de Barcelone Memphis Depay était introduit à la mi-temps pour offrir aux Néerlandais plus de puissance en attaque, Bergwijn étant le joueur remplacé.

Mais ce mouvement n’a pas réussi à soulever les Néerlandais et l’Equateur a obtenu le but que ses efforts en première période méritaient à la 49e minute. Les Pays-Bas, comme ils l’avaient montré contre le Sénégal, sont prêts à vivre dangereusement près de leur propre but et Jurrien Timber était pris en possession du ballon.

Plata transmettait le ballon à Estupinan qui fonçait sur le côté gauche de la surface, Noppert repoussait son tir mais Valencia était là pour récupérer le rebond.

Ils étaient à deux doigts de prendre l’avantage juste avant l’heure de jeu lorsque Preciado se faufilait dans l’espace pour centrer, le tir de Valencia était bloqué et le ballon revenait à Plata, dont le tir puissant du pied gauche battait Noppert mais heurtait la barre transversale.

Alors que le temps réglementaire s’écoulait, Valencia devait être transporté sur une civière, une évolution inquiétante pour l’Equateur à l’approche du match crucial contre le Sénégal.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*