Felix Sanchez assure que l’élimination du Qatar en phase de groupes de la Coupe du monde ne serait pas un échec.

Le manager du Qatar, Felix Sanchez, a déclaré que les hôtes de la Coupe du monde ne devraient pas être considérés comme un échec s’ils sont éliminés du tournoi au stade des groupes.

Les hôtes, qui participent à leur première phase finale mondiale, sont au bord d’une sortie prématurée de leur compétition nationale après leur défaite 3-1 contre le Sénégal au stade Al Thumama vendredi.

Après une première défaite face à l’Équateur, les chances du Qatar de sortir du Groupe A sont restées en suspens.

L’équipe de Sanchez, championne d’Asie en titre, attendait avec impatience le résultat du match entre les Pays-Bas et l’Équateur, vendredi. Avec seulement les Pays-Bas à affronter, mardi, le Qatar pourrait devenir le premier pays hôte de la Coupe du monde à ne pas gagner un seul match.

La défaite 2-0 de dimanche contre l’Équateur a fait de l’équipe la première nation locale de l’histoire du tournoi à perdre son premier match.

S’adressant aux journalistes après la défaite du Sénégal, lorsque Mohammed Muntari est entré dans l’histoire en marquant le premier but du pays dans une phase finale mondiale, Sanchez a déclaré : « Nous sommes conscients de la difficulté de cette compétition. Nous voulions aller loin, mais nous savons que nous avons des limites en tant que pays.

« C’est un petit pays, la population n’est pas très importante. Le championnat local n’est pas très compétitif. C’est la première fois que nous participons à la Coupe du monde. Si nous pouvons y participer à nouveau, ce serait formidable. C’est toujours utile d’acquérir plus d’expérience. »

Lire aussi:  Baseball : Yoshida et Nootbaar, tous deux issus de la MLB, figurent sur la liste des joueurs japonais de la WBC.

Sanchez a ajouté : « Quand on vient ici, il faut savoir d’où l’on vient [as a country]. Si c’est un échec et une déception, cela dépend des attentes. Notre objectif était d’être compétitifs. Nous avons travaillé pendant tant de mois pour être en mesure de donner une bonne performance. »

Quant à savoir si le groupe actuel de joueurs, qui a décroché son premier grand titre international lors de la Coupe d’Asie il y a trois ans, est arrivé à la fin d’un cycle, Sanchez n’est pas d’accord.

Cependant, il a déclaré : « Nous avons des jeunes joueurs et des joueurs plus expérimentés. Notre objectif est très clair : nous allons avoir un changement de génération. Certains joueurs vont partir, d’autres vont arriver.

« Nous aurons peut-être de nouveaux joueurs à la Coupe d’Asie l’année prochaine ; certains joueurs ne peuvent pas jouer à leur meilleur niveau pendant une si longue période. Mais ce n’est pas la fin d’un cycle. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*