Sumo : la victoire de Oho nivelle le terrain de jeu à Fukuoka

Le maegashira Oho, numéro 13, a remporté le match vedette de jeudi contre le sekiwake Hoshoryu, ce qui lui permet de prendre la tête du Grand Tournoi de Sumo de Kyushu à trois jours de la fin.

Le timing et la ruse dans l’arène ont bouleversé la course au championnat lors de cette rencontre de 15 jours au centre Kokusai de Fukuoka.

Hoshoryu (R) perd contre Oho lors de la 12e journée du Kyushu Grand Sumo Tournament au Fukuoka Kokusai Center à Fukuoka, dans le sud-ouest du Japon, le 24 novembre 2022. (Essonne Info)

Le jeune Oho, 22 ans, petit-fils de l’emblématique yokozuna Taiho et fils de l’ancien sekiwake Takatoriki, a géré la charge du sekiwake avant d’exploiter l’agressivité de son adversaire pour s’imposer facilement.

Lorsque Oho a reculé, Hoshoryu, 23 ans, le neveu de l’ancien yokozuna mongol Asashoryu, a foncé droit devant. Le maegashira s’est déplacé sur sa gauche pour éviter le choc de la charge de son adversaire, a glissé sa main droite derrière le cou de Hoshoryu et l’a fait tomber.

La victoire a laissé les deux lutteurs, et le numéro 1 maegashira Takayasu à égalité avec des records de 10-2.

L’ancien ozeki Takayasu a également utilisé un timing impeccable contre Ryuden (7-5). Après avoir fait reculer le numéro 6 sur la charge, Takayasu a reculé, aspiré Ryuden vers l’avant et l’a tiré vers le bas avec une main derrière le cou.

L’Ozeki Takakeisho, qui a remporté ses deux championnats de grand tournoi en novembre, est resté une victoire derrière, le maître de la poussée et de l’abattage a scolarisé le n°5 Nishikifuji (8-4) et l’a propulsé hors du ring. Abi (9e) et Kagayaki (15e) ont également gagné et sont maintenant à 9-3.

Lire aussi:  Shanty Star et Richard Mullen remportent le premier prix à Sharjah.

Shodai, qui se battait en tant qu’ozeki « kadoban » menacé de rétrogradation, est tombé à une défaite de la rétrogradation à 5-7. Le komusubi mongol Kiribayama (8-4) a profité d’un instant d’indécision de Shodai pour prendre le contrôle et le forcer à sortir.

Mitakeumi, rétrogradé d’ozeki à sekiwake après le tournoi de septembre, a éliminé Sadanoumi (5-7), numéro 4, pour remporter sa cinquième victoire et conserver l’espoir d’un bilan positif.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*