Sumo : Hoshoryu prend la tête à Kyushu après la défaite d’Oho.

L’étoile montante Hoshoryu a pris la tête du Grand Tournoi de Sumo de Kyushu mercredi, remportant une nouvelle victoire impressionnante après la deuxième défaite de Oho, l’un des leaders de la compétition.

Les deux jeunes pistolets ont commencé la onzième journée à égalité à 9-1, mais Hoshoryu, 23 ans, a réussi à tenir le coup, dominant son collègue sekiwake Mitakeumi pour atteindre 10 victoires pour la première fois en tant que membre des trois rangs « sanyaku » inférieurs au yokozuna.

Hoshoryu (G) bat Mitakeumi lors du 11ème jour du Kyushu Grand Sumo Tournament au Fukuoka Kokusai Center à Fukuoka le 23 novembre 2022. (Essonne Info)

Combattant en tant que maegashira n°13, Oho, 22 ans, a été évincé par Abi, n°9, et a rejoint Takayasu, n°1, sur le deuxième échelon du classement à 9-2. L’Ozeki Takakeisho, quant à lui, reste dans la course au titre à 8-3 en battant le n°5 Hokutofuji (6-5).

Hoshoryu a terminé son combat contre l’ancien ozeki Mitakeumi (4-7) en un rien de temps, en le saisissant par la ceinture et en le forçant à retourner directement sur les bottes de paille.

Le dynamo mongol doit rencontrer Oho lors de la 12ème journée, dans une bataille intrigante entre des pur-sang du sumo à la recherche de leur première couronne dans la division supérieure. Hoshoryu est le neveu de l’ancien yokozuna mongol Asashoryu, tandis que Oho est le fils de l’ancien sekiwake Takatoriki et le petit-fils de l’ancien yokozuna Taiho.

Oho a subi sa première défaite depuis la journée d’ouverture du Fukuoka Kokusai Center, se faisant sortir du ring par l’ancien sekiwake Abi (8-3) avec une relative facilité.

Lire aussi:  Barcelone affronte Manchester United en barrages de l'Europa League

Takakeisho, qui a remporté ses deux précédents championnats de haut niveau lors de tournois de novembre, a été en tête dès le début contre Hokutofuji, le faisant basculer au saut puis l’envoyant sur la terre battue.

L’ozeki « kadoban » Shodai (5-6), menacé de rétrogradation, a battu le sekiwake Wakatakakage (6-5), se rapprochant ainsi des huit victoires dont il a besoin pour rester au deuxième rang le plus élevé du sumo.

Dans un revirement radical, le komusubi Tamawashi terminera avec un bilan négatif, une rencontre après avoir remporté la Coupe de l’Empereur. Le double vainqueur du grand tournoi a chuté à 3-8 après avoir été éliminé par le n°6 Nishikigi (5-6).


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*