Loyautés déchirées à Montréal avant le match de Coupe du monde entre le Canada et la Belgique

MONTRÉAL – David Dejean, qui possède la double nationalité belge et canadienne et vit à Montréal, affirme qu’il est hors de question qu’il soutienne l’équipe canadienne et son joueur vedette Alphonso Davies lorsque les deux pays entreront sur le terrain mercredi en Coupe du monde.

« Je vais soutenir la Belgique – c’est sûr », a déclaré Dejean, qui est récemment devenu un citoyen canadien, dans une interview mardi. « Le Canada est mon nouveau pays, mais j’ai grandi en Belgique. J’y ai vécu toute mon enfance ; donc mon cœur est pour la Belgique. »

Une rivalité se dessine entre les membres de la communauté belge francophone de la ville et les fans de l’équipe canadienne, qui n’a pas participé au tournoi depuis 1986.

Le Canada aborde le match de mercredi au Qatar en tant que grand outsider, mais le pays a reçu de bonnes nouvelles mardi lorsqu’il a été révélé que l’ailier Davies – le joueur le plus dangereux de l’équipe – s’est remis d’une blessure aux ischio-jambiers et a été déclaré apte à jouer.

La communauté belge de Montréal – Statistique Canada indique qu’il y a environ 10 000 personnes d’origine belge dans la ville – a organisé des soirées d’observation dans divers bars de la ville, notamment au Pub Burgundy Lion et au Bier Markt.

M. Dejean a dit qu’il avait l’intention de porter son maillot de soccer de la Belgique au travail et de partir à midi pour regarder le match de 14 h (HNE) – le deuxième match du groupe F, qui comprend également le Maroc et la Croatie – avec environ 30 autres Belges au Burgundy Lion.

Lire aussi:  Montréal bat Chicago 3-2 grâce à une bonne première mi-temps et à l'avantage du terrain.

« Je suis super stressé pour demain, d’autant plus que j’ai beaucoup de collègues canadiens autour de moi, et que nous savons que la Belgique est favorite », a-t-il déclaré.

« Nous savons que nous sommes censés être plus forts. Donc, si nous perdons, je ne vais pas me montrer au bureau pendant les trois prochaines semaines. »

La Belgique est deuxième au classement de la FIFA, et le Canada est 41e.

Son collègue belge Simon Van Wynsberghe a des loyautés plus divisées que celles de Dejean. Il a la double nationalité grâce à son père canadien, mais il a grandi en Belgique et ne vit à Montréal que depuis un an environ.

Van Wynsberghe a déclaré que le Canada a de bonnes chances de battre la Belgique dans le match de mercredi. Il encourage cependant le côté belge, mais il a dit qu’il ne serait pas contrarié si le Canada gagnait.

« La façon dont la Belgique joue en ce moment n’est pas très bonne, et le Canada, d’un autre côté, joue vraiment bien », a déclaré Van Wynsberghe dans une interview mardi.

« Pour moi personnellement, je ne serai pas triste si le Canada gagne. Je pense que ce serait même une bonne chose. Même si j’espère que la Belgique finira par se qualifier pour la finale. »

Diogène Ntirandekura, un Belge d’origine africaine vivant à Montréal, a déclaré qu’il était partagé entre le soutien des deux équipes mais admet qu’il espère une victoire belge.

« Bien que je sois un peu déchiré parce que je vis au Canada, je soutiens la Belgique », a déclaré Ntirandekura dans une interview mardi.

Lire aussi:  Les conservateurs québécois espèrent détourner les votes anglophones des libéraux.

« Mais j’espère que le Canada gagnera les autres matches ».

Ce reportage de la EssonneInfo a été publié pour la première fois le 22 novembre 2022.

Ce reportage a été réalisé avec l’aide financière de la bourse d’information Meta et Canadian Press.

A propos de Fleury 3600 Articles
Auteure sur EssonneInfo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*