Soulagement pour Tadej Pogacar et le Tour de France après que les coureurs ont passé les tests Covid-19 avec succès.

Le leader de la course, Tadej Pogacar, et le reste du peloton du Tour de France ont été soulagés lundi après que la dernière série de tests Covid-19 se soit avérée négative.

Cette bonne nouvelle signifie que les 165 coureurs restants peuvent maintenant profiter de leur lundi de repos et se concentrer sur le redoutable défi qui les attend en s’attaquant aux Alpes.

Le champion en titre – et actuel détenteur du maillot jaune dans la course de cette année – Pogacar a reçu un choc le week-end dernier lorsque son coéquipier Vegard Stake Laengen a été testé positif au coronavirus.

Le Slovène, qui cherche à remporter le Tour pour la troisième année consécutive, a admis que la perte du Norvégien était un coup dur.

« Il était le grand gars de l’équipe, vraiment fort et en bonne forme, tirant sur le plat, les montées, partout », a déclaré Pogacar, 23 ans. « Ça va être dur sans lui, mais je pense qu’on peut se débrouiller avec sept coureurs pour arriver à Paris. C’est une grosse frayeur, la pandémie est toujours là avec nous ».

Les précautions prises actuellement pour que le Tour se poursuive comme prévu sont telles que UAE a révélé que les coureurs avaient chacun non seulement leur propre chambre, mais aussi leur propre masseur.

L’étape 9 de dimanche a été précédée par la nouvelle que le meilleur coureur français du Tour 2021, Guillaume Martin, avait été contraint de se retirer également. « C’est vraiment dommage », a déclaré le coureur alors 13ème. « J’ai juste un léger mal de gorge ».

Mais Martin avait été jugé infectieux, en langage Covid, émettant une forte charge virale.

Lire aussi:  Sumo : Terunofuji survit à une frayeur pour rejoindre les leaders de Nagoya

Jungels remporte la 9ème étape et Pogacar reste en tête.

« La décision a été prise de manière collégiale par le médecin de l’équipe concernée, le médecin de Covid-19 pour l’épreuve et le directeur médical de l’UCI, sur la base des éléments cliniques disponibles », précise un communiqué de l’UCI.

Une décision médicale collégiale peut également autoriser un coureur à continuer, dans le cas d’une faible charge virale.

C’est le cas du vainqueur de la 9ème étape, Bob Jungels, de l’équipe AG2R, qui a retiré le Français Geoffrey Bouchard samedi.

Jungels, originaire du Luxembourg, a été contrôlé positif avant le Grand Départ de Copenhague mais a été autorisé à courir.

« Je ne suis pas un médecin. Ce n’est pas à moi de commenter cette décision, mais je ne me suis pas senti malade », a déclaré Jungels après que les médecins aient jugé qu’il n’était pas susceptible de contaminer les autres.

Les coureurs d’AG2R partagent des chambres, et le colocataire de Bouchard et les autres coureurs, y compris Jungels, ont été autorisés à courir.

« Le cyclisme est exemplaire avec ses tests covidés », a déclaré ce jour-là à l’AFP un membre de l’entourage d’AG2R, suggérant que le cyclisme prenait ses tests beaucoup plus au sérieux que certains autres sports.

Un médecin du Tour de France a déclaré avant le départ de dimanche qu’il y aurait encore un test de masse officiel plus tard dans la semaine.

L’UCI a rappelé lundi à toutes les personnes concernées de « porter un masque, de maintenir une distance physique suffisante et de se désinfecter fréquemment les mains ».

Lire aussi:  Cristiano Ronaldo demande à quitter Manchester United - rapports

La course reprendra mardi avec un parcours de 148,1 km entre Morzine Les Portes du Soleil et Megève, précédant deux journées exigeantes dans les Alpes.

Le jeudi offre l’emblématique montagne de l’Alpe d’Huez, où de vastes foules de spectateurs se rassemblent, courant souvent aux côtés des coureurs et s’approchant parfois trop près pour le confort.

« Tous les jours, nous sommes sur la route, sur les montées », a ajouté Pogacar après la sortie de course de son coéquipier Laengen. « Il y a tellement de gens qui crient, ce que j’aime, mais cela augmente la possibilité d’être infecté par des virus. J’espère que c’était ça, et que nous resterons en sécurité jusqu’à la fin. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*