Sumo : Hoshoryu bat Shodai et reste à égalité avec Oho lors de la 10ème journée.

Le Sekiwake Hoshoyru a battu l’ozeki Shodai, menacé de rétrogradation, pour rester en tête du tournoi de Kyushu Grand Sumo, à égalité avec le lutteur Oho.

En quête de son premier titre de haut niveau, l’étoile montante de 23 ans originaire de Mongolie a amélioré sa fiche à 9-1 en battant Shodai (4-6) lors de la 10e journée au Fukuoka Kokusai Center, après que le maegashira Oho (13e) ait pris le dessus sur Aoiyama (10e) (4-6).

Originaire de la préfecture de Kumamoto (Kyushu), Shodai a été chaleureusement acclamé par la foule avant son combat éphémère contre Hoshoryu. Le sekiwake est entré dans le vif du sujet, prenant l’action à contre-pied et écrasant l’ozeki, qui a besoin de huit victoires ici pour conserver son rang.

Hoshoyru (G) bat Shodai lors de la 10e journée du Grand Tournoi de Sumo de Kyushu, le 22 novembre 2022, à Fukuoka, dans le sud-ouest du Japon. (Essonne Info)

« Je ne pense pas vraiment à (la course au championnat) en particulier », a déclaré Hoshoryu. « Je vais juste continuer à faire de mon mieux pour faire mon sumo ».

Oho, 22 ans, fils de l’ancien sekiwake Takatoriki et petit-fils de l’ancien yokozuna Taiho, cherchera à poursuivre sa lutte pour le titre depuis la moitié inférieure du calendrier, ayant déjà obtenu son meilleur résultat dans la division élite makuuchi.

Également en quête de sa première Coupe de l’Empereur, le numéro 1 maegashira Takayasu est resté à une victoire de la tête (8-2) en battant le komusubi Tobizaru (5-5). Il partage le deuxième échelon du classement avec le n°5 Nishikifuji, qui a éliminé le n°2 Ichinojo (2-8).

Lire aussi:  Lumières, caméra, action ! Les stars d'Arsenal se préparent à la nouvelle saison dans une séance photo haute en couleur

L’Ozeki Takakeisho (7-3) reste dans la course au championnat en éliminant le komusubi Kiribayama (6-4). Les deux adversaires ont échangé de violents coups avant que l’ozeki, puissamment bâti, ne se fraye un chemin vers la victoire.

La tentative de promotion automatique de Sekiwake Mitakeumi au rang d’ozeki s’est terminée par une défaite contre Midorifuji (n°3) (5-5). Le triple vainqueur de la Coupe de l’Empereur est tombé à 4-6, ce qui l’empêche d’atteindre le seuil de 10 victoires pour remonter directement au deuxième rang le plus élevé lors de sa première rencontre après sa rétrogradation.

Le Sekiwake Wakatakakage, vainqueur du grand tournoi de mars, s’est amélioré à 6-4 en éliminant le n°4 Sadanoumi (4-6).


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*