Sumo : Terunofuji remporte sa première victoire et Shodai perd à nouveau à Nagoya.

Le Yokozuna Terunofuji a battu le maegashira Kiribayama, numéro 1, pour remporter sa première victoire au Grand Tournoi de Sumo de Nagoya lundi, alors que l’ozeki Shodai, menacé de rétrogradation, a subi sa deuxième défaite consécutive pour ouvrir la compétition.

Kiribayama (1-1) a pris le dessus sur Terunofuji (1-1) lors des premiers échanges à la Dolphins Arena, le jeu de jambes rapide de ce dernier et sa prise ferme de la ceinture du bras droit ont obligé le grand champion à rester debout au milieu du ring surélevé.

Terunofuji (face à la caméra) lutte avec Kiribayama lors de la deuxième journée du Grand Tournoi de Sumo de Nagoya, le 11 juillet 2022, à la Dolphins Arena de Nagoya, dans le centre du Japon. (Essonne Info)

Mais Terunofuji a patiemment géré les mouvements mouvementés de Kiribayama avant de finalement obtenir une prise de ceinture sous le bras gauche lui-même et a continué à forcer le Kiribayama blasé sur les bottes de paille dans un long combat.

Shodai (0-2), qui avait besoin d’une victoire pour rester au deuxième rang du sport, a subi une lourde défaite contre le numéro 1 Takanosho (1-1).

Takanosho, qui a poussé Terunofuji jusqu’à la dernière journée pour le titre lors de la rencontre d’été en mai, a été incisif dans sa charge initiale avant d’éliminer l’ozeki en un clin d’œil.

Un autre ozeki « kadoban », Mitakeumi (1-1), a été éliminé par le n°2 Kotonowaka (2-0), bien qu’il ait montré un peu plus de promesses que Shodai lors de sa sortie.

Mitakeumi a été le premier à forcer son adversaire à la limite, mais Kotonowaka a bien fait de faire pivoter l’ozeki en s’accrochant à sa prise de ceinture droite pour arracher la victoire.

Lire aussi:  Sydney McLaughlin pulvérise son record du 400 m haies et remporte l'or aux Championnats du monde.

L’ozeki Takakeisho (1-1) a obtenu sa première victoire de la rencontre en battant Hoshoryu (1-1). La poussée à la gorge de l’ozeki a obligé le komusubi à s’esquiver rapidement, mais Hoshoryu n’a pas eu de réponse à la prise de bras de Takakeisho qui a suivi.

Sekiwake Daieisho (0-2) n’a pas montré ses attaques habituelles, le géant Ichinojo (2-0) a confortablement saisi son homologue mieux classé pour l’évincer en quelques secondes.

Sekiwake Wakatakakage (0-2) est également resté sans victoire après s’être mal débrouillé lors de la charge initiale contre le n°3 Tamawashi (2-0), prenant un coup maladroit à la tête et perdant pied pour toucher rapidement la surface sableuse avec sa main.

Le n°3 Ura (1-1) a sorti Abi (1-1), vainqueur de Terunofuji le jour de l’ouverture, après avoir esquivé la charge initiale du komusubi pour le laisser en déséquilibre.

==Essonne Info

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*