Jalel Kadri admet que le tirage au sort de la Coupe du monde « n’a pas été tendre » pour la Tunisie avant le choc contre le Danemark.

L’entraîneur de la Tunisie, Jalel Kadri, a admis que son équipe a un défi difficile à relever pour sortir de son groupe de la Coupe du Monde 2022, alors que la sélection nord-africaine se prépare à ouvrir son tournoi contre le Danemark mardi.

Les cinq dernières participations de la Tunisie à la Coupe du monde se sont toutes terminées par une élimination au premier tour et l’équipe devra se qualifier dans le groupe D, qui comprend également la France, championne en titre, et l’Australie, pour éviter une autre élimination précoce.

« Notre groupe ne sera pas facile, le tirage au sort n’a pas été clément », a déclaré Kadri aux journalistes lundi. « Le Danemark fait partie des meilleures équipes d’Europe. Nous savons qu’ils ont une grande qualité dans tous les départements.

« Mais nous allons tout donner. Nous avons nos forces, mais nous connaissons aussi nos faiblesses. Nous sommes conscients que nous serons comparés aux anciennes sélections tunisiennes. »

L’ancien assistant de l’équipe nationale, Kadri, a pris la tête de l’équipe après l’élimination de l’équipe en quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun en février, et a immédiatement mené l’équipe à la qualification pour la Coupe du monde, ne perdant qu’un seul de ses huit matchs en charge, une défaite 5-1 aux mains du Brésil.

« En termes de performance, nous nous sentons bien, nous sommes calmes et heureux des résultats que nous avons obtenus. Nous représentons toutes les nations arabes et nous méritons d’être ici », a-t-il déclaré.

La Tunisie a deux joueurs dans le championnat danois, Anis Ben Slimane à Brondby et Issam Jebali à Odense.

Lire aussi:  Tennis : Naomi Osaka perd contre Gauff au 2ème tour du Silicon Valley Classic.

Ce dernier dit qu’il n’a pas été en mesure de fournir des informations particulières sur les adversaires de mardi car l’équipe technique tunisienne a été méticuleuse dans sa planification.

« Nous avons un excellent staff technique et ils se sont bien préparés pour le match », a déclaré Jebali. « Nous connaissons la configuration des Danois, leur façon de jouer et même leur façon de penser. Nous avons de très bonnes chances, nous sommes une bonne équipe. Nous sommes forts, nous nous faisons confiance et nous avons un bon esprit d’équipe. »

Après avoir affronté le Danemark à l’Education City Stadium, la Tunisie affrontera l’Australie samedi avant de conclure ses matches de groupe contre la France mercredi prochain.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*