Sumo : Hoshoryu et Oho sont à égalité en tête, Takakeisho trébuche.

Sekiwake Hoshoryu et maegashira Oho (13e) sont à égalité en tête du classement, tandis que l’ozeki Takakeisho a perdu une victoire de plus lors d’un lundi riche en action au Grand Tournoi de Sumo de Kyushu.

Hoshoryu s’est débarrassé de l’un de ses récents adversaires les plus difficiles, Sadanoumi (n°4), après que Oho ait battu Onosho (n°11) pour améliorer sa fiche de 8-1 lors de la 9ème journée au centre Kokusai de Fukuoka.

Hoshoryu bat Sadanoumi lors de la neuvième journée du Grand Tournoi de Sumo de Kyushu, le 21 novembre 2022, à Fukuoka, dans le sud-ouest du Japon. (Essonne Info)

Les deux autres leaders de la nuit, Takayasu (n°1) et Abi (n°9), ont perdu un échelon à 7-2 avant que Takakeisho ne tombe à 6-3 après sa défaite contre le komusubi Tobizaru.

L’ozeki Shodai (4-5), menacé de rétrogradation, a été éliminé par le komusubi Daieisho (4-5), tandis que le sekiwake Mitakeumi (4-5) a été éliminé par le n°4 Wakamotoharu (5-4) et doit gagner tous ses combats restants pour être automatiquement promu ozeki.

Après avoir enthousiasmé les fans à Fukuoka avec sa panoplie de techniques gagnantes, Hoshoryu s’est débarrassé de Sadanoumi (4-5) de manière quelque peu décevante, en esquivant sa première charge et en le faisant tomber par derrière.

Le neveu de 23 ans de l’ancien yokozuna mongol Asashoryu, qui avait perdu trois fois face à Sadanoumi, s’est dit « heureux » de cette victoire qui lui assure un bilan positif dans les six grands tournois de cette année.

« J’ai bien bougé », a déclaré Hoshoryu, qui a évité de mentionner directement la course au championnat. « Je vais juste prendre les choses un jour après l’autre et maintenir ma concentration ».

Lire aussi:  Xavi, le patron du FC Barcelone, salue l'appétit "insatiable" de Robert Lewandowski pour les buts.

Le jeune Oho, 22 ans, qui est le fils de l’ancien sekiwake Takatoriki et le petit-fils de l’ancien yokozuna Taiho, a poursuivi sa série impressionnante de résultats avec un push-out arrière contre l’ancien komusubi Onosho (5-4).

Dans le dernier combat de la journée, Tobizaru (5-4) a sorti Takakeisho de son style préféré en transformant le combat en un combat de gifles. Le komusubi a continué à avancer pendant que les deux hommes échangeaient des coups, poussant finalement l’ozeki par-dessus les bottes de paille.

L’ancien sekiwake Abi a été mis à terre par le n°5 Nishikifuji (7-2), et l’ancien ozeki Takayasu a été éliminé par l’un des favoris locaux, le n°2 Meisei (5-4), qui a également battu les deux ozeki actuels lors de la rencontre de 15 jours.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*