Rory McIlroy dit qu’il est un « golfeur complet » après avoir remporté la course de Dubaï.

Rory McIlroy a déclaré qu’il se sentait « un golfeur complet » comme il ne l’a jamais été après avoir terminé la saison en tant que numéro 1 européen pour la quatrième fois.

Dix ans après avoir remporté la Race to Dubai pour la première fois au Jumeirah Golf Estates, le numéro un mondial de 33 ans a de nouveau décroché la couronne.

Contrairement à ce qui s’était passé à l’époque, lorsqu’il avait battu Justin Rose de deux coups pour remporter le DP World Tour Championship, il n’a pas revendiqué le monopole de la cachette offerte au Earth Course.

Cette fois, c’est Jon Rahm qui l’a battu pour remporter le tournoi de fin de saison. L’Espagnol a terminé avec un tour de 67, cinq sous la normale, pour atteindre 20 sous la normale pour le tournoi, deux coups devant Tyrrell Hatton et Alex Noren.

Le dernier tour de 68 de McIlroy a été suffisant pour atteindre 16 sous la normale et la quatrième place. Il a également tenu à distance ses rivaux au classement du DP World Tour. Ryan Fox a terminé deuxième, Rahm troisième et Matt Fitzpatrick quatrième.

« Une des choses dont je suis vraiment fier ces dernières années, c’est que je ne me sens pas obligé de me reposer sur un seul aspect de mon jeu », a déclaré McIlroy.

« Je pense que si mon drive n’est pas là, alors mon putter me sauve. Si mon putter n’est pas là, mon jeu de fer m’en empêche.

« J’ai l’impression que lorsque vous arrivez à ce niveau, il s’agit de savoir comment vous pouvez faire ces améliorations progressives pour vous améliorer.

Lire aussi:  Sumo : La JSA cible un public étranger avec une chaîne YouTube en anglais

« Je pense que mon objectif a été de devenir un golfeur plus complet, et je sens que je suis sur la bonne voie pour y parvenir.

« Je suis un golfeur plus complet que je ne l’ai jamais été, et j’espère pouvoir continuer sur cette voie. »

McIlroy n’a remporté aucun tournoi dans sa course vers le sommet du classement du DP World Tour, mais sa saison a été remarquable par sa régularité.

Sur les 10 compétitions qu’il a disputées sur le circuit, l’Irlandais du Nord a connu son plus bas classement, 12e, lors du Abu Dhabi HSBC Championship au Yas Links en janvier. Après cela, il a terminé 3e, 2e, 8e, 5e, 3e, 2e, 4e, 4e et 4e.

« Je pense que mes performances dans les tournois majeurs et les plus grands événements de ce circuit m’ont permis de poser les bases de ce succès », a-t-il déclaré.

« Cela fait drôle de gagner sans avoir de victoire officielle sur ce circuit cette année, mais je pense que cela témoigne simplement des niveaux de régularité avec lesquels j’ai joué ces derniers mois. »

La victoire de l’Ordre du mérite a cimenté le statut de McIlroy en tant que meilleur joueur de golf, ayant plus tôt dans la saison récupéré la place de numéro 1 mondial et remporté la FedEx Cup.

Comment améliorer une telle excellence l’année prochaine ? Sa réponse est bien rodée et sans équivoque.

« J’ai probablement l’air d’un disque rayé, mais cela fait huit ans que je n’ai pas gagné un majeur », a-t-il déclaré.

« J’ai l’impression d’avoir fait tout ce qu’il y a à faire dans le jeu depuis lors. J’ai remporté trois FedEx Cups depuis ma dernière victoire à la course de Dubaï. J’ai fait une tonne de choses.

Lire aussi:  L'Irlande défie les All Blacks pour une victoire historique à Wellington.

« J’ai été très encouragé cette année par la façon dont j’ai joué les tournois majeurs. C’est quelque chose sur lequel on peut vraiment s’appuyer pour l’année prochaine.

« [Winning the DP World Tour rankings and FedEx double] est une réalisation incroyable. C’est très cool. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*