Max Verstappen en pole pour la grande course de dimanche.

Max Verstappen s’est emparé de la pole position pour le Grand Prix d’Abu Dhabi de dimanche après une séance de qualification qui a montré un pilotage féroce de la part des principaux prétendants.

Le pilote néerlandais a réalisé un temps de 1 min 24,754 s, s’emparant de la première place devant son coéquipier de Red Bull, Sergio Perez, dans les derniers instants.

Peu de gens auraient parié sur le fait que le Mexicain, deuxième, perdrait la pole position après sa performance fulgurante en début de course, mais une course de rattrapage de Verstappen à la fin a scellé le destin des deux pilotes sur la grille de départ de dimanche.

Après avoir pris la parole, Verstappen a admis avoir connu des hauts et des bas à Yas cette année, décrivant comment lui et l’équipe avaient vécu des moments « chaotiques ».

Il a admis avoir eu le sentiment que l’équilibre naturel avait été rétabli, en disant que le résultat d’aujourd’hui était « un peu plus de retour à la normale ».

« Je suis très heureux que les deux voitures soient sur la première ligne », a ajouté Verstappen, faisant référence à la ligne signalée entre lui et Perez et disant qu’il veut que son coéquipier termine deuxième du championnat.

Perez a fait écho aux sentiments de Verstappen, en disant : « Nous avons travaillé ensemble en tant qu’équipe vraiment fortement ».

« J’ai hâte d’être à demain », a-t-il ajouté. « Ce sera intéressant, étant donné la force de Ferrari et de Mercedes. »

Comme lors des deux premières séances d’essais, de nombreux pilotes semblaient pouvoir prétendre à la pole.

Lire aussi:  Dylan Hartley fait parler de lui alors que les Dubaï Sharks se préparent à montrer les dents.

Charles Leclerc, le rival de Perez pour la deuxième place du championnat de F1, a réalisé une solide performance et a pris la troisième place sur la grille, assurant que la lutte entre les deux pilotes se fera sur le fil.

« Je me suis bloqué dans les virages six et sept mais pour être honnête, c’est la place que nous méritons aujourd’hui », a déclaré le pilote Ferrari.

« Les Red Bull étaient plus fortes mais nous sommes encore en assez bonne position pour demain ».

Le coéquipier de Leclerc chez Ferrari, Carlos Sainz, a poursuivi sa progression constante au cours du week-end, en s’assurant la quatrième position, tandis que le duo Mercedes de Lewis Hamilton et George Russell sera cinquième et sixième.

Landon Norris (McLaren) et Esteban Icon (Alpine) occuperont les deux places suivantes, suivies de Sebastian Vettel (Aston Martin) et Daniel Ricciardo (McLaren).

Vettel semblait assez heureux avant sa dernière course avant la retraite, disant : « Nous allons voir ce qui se passe. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*