Ils l’ont fait ! Les amateurs de Viry-Chatillon, pensionnaires de Régional 1, sont venus à bout du SCO Angers, jouant la Ligue 1, dans l’un des plus beaux exploits du week-end. Ces 32èmes de finale de la Coupe de France se sont donc révélées pleines de surprises, avec la sortie inattendue de quelques « gros ». A commencer par l’Olympique de Marseille, battue par Andrézieux (Loire – N2), ce dimanche. La veille, les hommes de Walid Aïchour s’étaient eux qualifiés dans leur stade Henri Longuet, face aux professionnels d’Angers, évoluant 5 divisions au dessus. Un seul but, marqué à la 50ème minute par Mahamadou Sacko, milieu de terrain et espoir franco-malien, d’ailleurs interviewé par RFI au sortir de la rencontre.

Il faut dire que les Essonniens connaissent ces tours où se retrouvent les clubs pros, en ayant atteint ce stade de la compétition en 2017. Sans arriver toutefois à se qualifier pour les 16èmes (éliminés face au Vendée Poiré-sur-Vie). Cette fois-ci aura été la bonne. L’entame de match avait pourtant été à l’avantage des Angevins, qui ont manqué de peu l’ouverture du score, la défense essonnienne s’en sortant notamment à l’aide d’un terrain difficile. La fête n’en fut pas moins formidable après le coup de sifflet final, et ce score de 1 à 0 pour les locaux. Après avoir communié avec leur public très motivé, les réjouissances se sont poursuivies dans les vestiaires (en vidéo ci-dessous).

Le tirage au sort des 16èmes de finale, prévues le week-end du 22 janvier, se déroule ce lundi soir à 20h (diffusé sur Eurosport 2). Souhaitons aux Castevirois de nous amener une autre pointure du championnat en Essonne. Ce sera donc le Stade Malherbe de Caen, le 22 ou 23 janvier.

La fête s'est poursuivie dans les vestiaires entre les joueurs et leurs proches, suite à la qualification de l'ES Viry-Chatillon face à Angers en 32èmes de finale de la Coupe de France

La fête s’est poursuivie dans les vestiaires entre les joueurs et leurs proches (NB/EI)