Le gouvernement fédéral dépose un projet de loi pour aider la chaîne d’approvisionnement et réduire l’inflation

MONTRÉAL – Alors que les perturbations de la chaîne d’approvisionnement continuent d’aggraver l’augmentation du coût de la vie, le ministre fédéral des Transports, Omar Alghabra, espère contribuer à résoudre le problème grâce à une nouvelle législation, mais il a déclaré que les améliorations prendront du temps.

Le ministre a déposé jeudi à la Chambre des communes un projet de loi visant à améliorer la chaîne d’approvisionnement du Canada et à rendre le système de transport plus sûr, plus efficace et plus fiable.

Le projet de loi permettra de s’attaquer à une cause fondamentale de l’inflation en renforçant la chaîne d’approvisionnement du pays par la compétitivité des ports et la sécurité ferroviaire, a déclaré M. Alghabra lors d’une séance d’information jeudi.

Le projet de loi créera le pouvoir d’établir un cadre réglementaire pour exiger que les ports collectent plus d’informations et les partagent avec les chemins de fer, les entreprises de camionnage et les expéditeurs afin d’améliorer la responsabilité et la transparence, a déclaré Alghabra.

« Ce que nous apportons ici, c’est une vision plus large de l’industrie au lieu de ce qui a été le modèle de chaque organisation gérant ses propres opérations indépendamment de tout le reste », a déclaré Alghabra dans une interview téléphonique.

Les perturbations de la chaîne d’approvisionnement ont été citées comme l’un des facteurs contribuant à une inflation élevée depuis des décennies cette année.

En 2021, les prix du fret ont atteint un pic jusqu’à 10 fois supérieur aux taux de 2019, la forte demande des consommateurs et la congestion des ports ayant contribué à une hausse extrême, a déclaré Judah Levine, responsable de la recherche chez Freightos.

Lire aussi:  La police du Québec enquête sur une fusillade dans un centre de villégiature haut de gamme dans les Laurentides

En octobre, le Groupe de travail national sur la chaîne d’approvisionnement a publié un rapport final contenant 21 recommandations visant à améliorer la chaîne d’approvisionnement du Canada, notamment la modernisation des ports et la numérisation.

Le projet de loi doit encore passer par les étapes parlementaires et le sénat.

« Nous devons être honnêtes avec les Canadiens et leur faire savoir que certains des travaux en cours prendront du temps « , a déclaré M. Alghabra.

Il a ajouté qu’il existe des problèmes structurels et systémiques qui prendront du temps à être résolus.

Ce reportage de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 17 novembre 2022.

A propos de Fleury 3554 Articles
Auteure sur EssonneInfo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*