Les altcoins à faible capitalisation pourraient finir par être retirés des bourses pour protéger les investisseurs, prévient le PDG de Crypto.com.

Le PDG de Crypto.com, Kris Marszalek, affirme que les bourses pourraient protéger davantage les consommateurs dans un contexte de volatilité du marché, au détriment des crypto-monnaies à faible capitalisation.

Dans une nouvelle interview sur Squawk Box de CNBC, Marszalek dit que l’effondrement de FTX provoque des problèmes de liquidité qui pourraient conduire les échanges de crypto à retirer le support pour les petites pièces dans leurs plates-formes.

« Si vous voyez la liquidité s’évaporer sur le marché, ce qui va se passer, c’est que les petites monnaies qui sont vraiment illiquides risquent d’être retirées de la liste des différents échanges dans le but de protéger les consommateurs. »

Après l’effondrement de FTX, Marszaleksays assure les investisseurs de la santé financière de sa société.

« Nous sommes très bien capitalisés. Nous sommes très transparents avec nos réserves et aussi nous avons une feuille d’obligations et nous n’avons aucune dette et aucun effet de levier dans l’entreprise et nous avons des flux de trésorerie positifs. »

Marszalek dit que tous les acteurs de l’industrie devraient faire leur part pour regagner la confiance pour la crypto et une partie du travail consiste à s’engager avec les régulateurs.

« Ce qui m’inquiète, c’est l’impact de cet effondrement dans l’ensemble de l’industrie, et je pense que cela remonte à quelques années en termes de représentation de l’industrie et tous les acteurs doivent travailler collectivement sur la transparence, en engageant les régulateurs du monde entier pour s’assurer que les consommateurs sont protégés. »

Lire aussi:  Changpeng Zhao, de Binance, et Brian Armstrong, PDG de Coinbase, soutiennent l'idée de Vitalik Buterin concernant les échanges de crypto-monnaies.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*