« Railbound » : une pause délicate pour les chefs de gare amateurs

Les usagers réguliers du train les connaissent : Les chantiers de construction. Dans le jeu d’énigmes « Railbound », il faut soi-même poser des voies pour amener des wagons à destination – en faisant toujours face à une multitude d’obstacles.

Berlin – Retards, pannes ou travaux : Prendre le train peut être très frustrant. Si vous ne vous lassez pas des trains, vous pouvez mettre la main à la pâte dans « Railbound » et mettre de l’ordre dans un réseau ferroviaire.

A première vue, le principe du jeu est assez vite compris. Plusieurs wagons ont été répartis sur un champ en forme de damier, mais sont séparés d’une locomotive qui doit les conduire à destination. Pour combler ce vide, les joueurs doivent eux-mêmes poser des rails et amener les wagons à destination dans le bon ordre.

Le paradis du chemin de fer est un dur labeur

Mais la construction du réseau ne se fait pas sans obstacles. Souvent, des aiguillages ou des barrières déjà fixés se trouvent sur le chemin, que l’on ne peut déplacer qu’en passant sur certaines voies d’activation. Le fait que leurs circuits soient séparés par couleur rend les choses encore plus compliquées.

Les niveaux deviennent de plus en plus difficiles au fil du temps. Et le nombre de rails est limité. Les tunnels viennent s’ajouter aux nombreuses options qu’il faut utiliser correctement. Les wagons doivent alors volontiers faire quelques tours avant de pouvoir arriver à destination correctement alignés.

Des énigmes difficiles

« Railbound » a l’air mignon. Mais derrière les graphismes mignons de la bande dessinée et les moutons à quatre pattes se cachent des énigmes aussi simples qu’ardues. Cela peut devenir addictif aussi bien sur PC qu’en déplacement sur smartphone – même si l’on ne comprend peut-être que du vent dans l’un ou l’autre niveau.

Lire aussi:  Acheter une PS5 : Ticker le 18/11 - Drop de nulle part lors du PlayStation Direct

« Railbound » est disponible pour PC et pour smartphones (Android/iOS). Il coûte entre 5 et 13 euros selon la plateforme. dpa

A propos de Fleury 3586 Articles
Auteure sur EssonneInfo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*