Les larmes ont coulé sur son visage, peu après l’arrivée de la course, et lorsqu’il comprit qu’il venait de remporter son premier grand titre sur la scène internationale du 110 mètres haies, et ce, pour 2 millièmes de secondes d’écart avec son concurrent Sergey Shubenkov (13″17).

Après cinq ans au plus haut niveau, et plusieurs breloques internationales glanées, dont un titre européen en salle en 2015 sur 60 m haies, Pascal Martinot-Lagarde confirme les espoirs placés en lui, à l’âge de 26 ans. Il gagne sa première médaille d’or en plein air, dans ce championnat continental, en sachant cette fois maîtriser son allure et gérer les différents tours de la compétition.

Il y a deux ans aux Jeux Olympiques, PML avait terminé au pied du podium (lire notre article), la même quatrième place obtenue un an auparavant aux mondiaux de Pekin. Après ce très beau titre, le hurdleur licencié à l’ES Montgeron, détenteur du record de France du 110 m haies (12″95) n’a pas tardé à recevoir les félicitations du monde du sport essonnien et des personnalités de la commune.

Dans nos archives, une rencontre avec PML, lorsqu’il était un espoir de la piste mondiale (mai 2013)