C’est un événement qui restera malheureusement dans les annales de ce mois d’août 2018. Ce mercredi 1er août, le long des Berges de Seine à Athis-Mons, un incendie d’une ampleur rare a pris sa source au sein de l’usine Derichebourg aux alentours de 9h50. Présente sur place, la police évoque alors l’explosion d’un compacteur de l’entreprise, spécialisée dans le broyage de véhicules hors d’usage. Conséquences immédiates, l’inflammation de 7000m² de carcasses automobiles compactées, et l’apparition d’une fumée noire impressionnante visible de toute part du département, mais aussi depuis de nombreuses zones de l’île-de-France.

Les pompiers essonniens, rapidement mobilisés sur les lieux, ont alors dû faire appel à d’autres unités de la région afin de mettre tous les moyens en oeuvre pour contrôler les flammes. « Le feu a été circonscrit à 15h45 et maîtrisé à 17h20 le 1er août 2018. Les opérations d’extinction se sont poursuivies durant toute la journée du 2 août par noyage des foyers persistants dans l’amas de ferraille appuyé par les engins de manutentions et de levage de l’exploitant », précisent les services du Sdis 91. Les sapeurs-pompiers ont par ailleurs souhaité communiquer sur la non-toxicité de la fumée dégagée par l’incendie, afin de rassurer la population, inquiète de la situation.

Routes bloquées, trafic impacté sur les RER C et D, plusieurs dommages collatéraux ont aussi été causés par cet événement. Des situations revenues à la normale en ce vendredi matin. Une surveillance des lieux, afin d’éviter toute reprise de feu, est néanmoins actuellement effectuée sur place. A noter qu’une centaine de sapeur-pompiers a pris part à cette opération compliquée. Parmi eux, on déplore 4 victimes légères qui ont pu être prises en charge rapidement par le personnel du service de santé et de secours médical du SDIS91, il en va de même pour un personnel de l’entreprise, lui aussi légèrement touché. Une enquête a par ailleurs été ouverte par le parquet d’Évry, et confiée à la Brigade de sûreté urbaine d’Athis.

Ci-dessous, quelques tweets d’internautes situés à travers l’île-de-France :