Il aura connu meilleure Grande Boucle que cette édition 2018. Porteur du maillot jaune et vainqueur d’étape à Oyonnax en 2014, l’Essonnien Tony Gallopin ne rééditera pas pareille performance cette année. Engagé sur cette nouvelle édition sous le maillot de l’équipe AG2R-La Mondiale, aux côtés notamment de Romain Bardet, l’ancien coureur Lotto n’avait visiblement pas assez récupéré de sa chute survenue lors des Championnats de France il y a un peu plus de deux semaines. Après avoir franchi le col de la Madeleine, le coureur français a lâché prise dans l’étape ralliant Bourg-Saint-Maurice au mythique col de L’Alpes-D’Huez. Un abandon forcément synonyme de déception, et qui laisse surtout Romain Bardet, l’un des favoris, un peu plus seul dans sa bataille face aux cadors du Tour.