Ils ont été 3899 à se rendre aux urnes ce dimanche 8 juillet, soit 350 de plus que la semaine dernière pour le premier tour (3549, soit 10,91% de votants). Malgré ce léger regain de participation, le désintérêt aura bien entouré ce scrutin. Il devait avoir lieu dans les trois mois suivant le décès de Serge Dassault, le 28 mai dernier. L’ancien maire et sénateur occupait là son dernier mandat de conseiller départemental du canton de Corbeil-Essonnes, poste qu’il avait récupéré suite à la démission de Jean-Pierre Bechter en septembre 2015.

Notre dossier sur le scrutin partiel du canton de Corbeil-Essonnes

Et c’est donc son prédécesseur Jean-Pierre Bechter qui retrouve le mandat pour lequel il avait été élu en binôme avec Caroline Varin. Celui qui est également maire (LR) de Corbeil-Essonnes depuis 2009 totalise 2033 voix, soit 55,44%, contre 1634 suffrages et 44,56% pour sa concurrente (FI) Elsa Touré. Dans le détail, le vainqueur distance sa challengeuse sur Corbeil-Essonnes (1403 voix contre 1140), Lisses (417–227) et Echarcon (48–43), mais celle-ci gagne à Villabe (224–165).

La majorité au Département conserve ainsi son siège, et le président de l’instance François Durovray, est venu savourer la victoire de son coreligionnaire, satisfait de la confiance des électeurs. Du côté des vaincus du soir, on fêtait également le résultat, vu comme une promesse pour la suite.