Comme chaque année, la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Essonne organise en septembre sa rentrée économique. Censée donner le ton de l’année à venir pour les entreprises du département, elle a eu lieu ce lundi soir à Evry. Thomas Chaudron, le nouveau président de la chambre consulaire, a dressé le portrait de l’économie essonnienne avant d’organiser la soirée sous la forme de questions réponses.

  • Photo : Le nouveau président de la Chambre de commerce et d’industrie de l’Essonne (à droite), aux côtés de ses quatre vices-présidents (Essonne Info)

C’est une rentrée « ludique » et « pédagogique » qui a été proposée par la nouvelle équipe de la Chambre de Commerce et d’industrie (CCI). Son nouveau président, Thomas Chaudron, investi au mois de juillet pour gérer l’intérim après la démission de Gérard Huot, souhaitait mettre à contribution ses invités. Pour cela, un boitier a été distribué aux participants. Ceux-ci ont été sollicités à une quinzaine de reprises pour répondre à des questions à choix multiples concernant les chiffres de l’économie dans le département. Le tout a donné lieu à des discussions entre les différents vice présidents de la CCI sur le transport fluvial, le statut de l’autoentrepreneur, ou encore les filières économiques en devenir pour le Sud-Essonne.

Auparavant, c’est par un discours axé sur la crise financière que le nouveau président de la CCI avait ouvert la soirée. Thomas Chaudron a dressé un tableau plutôt pessimiste de l’état de l’économie mondiale. Soulignant le poids de la dette française et l’évolution des déficits publics, il a ensuite tracé le parallèle avec les entreprises essonniennes. Selon les enquêtes réalisées par la chambre consulaire, 91% des chefs d’entreprise en Essonne pensent que la crise n’est pas terminée. Thomas Chaudron a également insisté sur « la nouvelle dégradation des trésoreries » dans les entreprises, et précisé que la politique de relance du gouvernement avait « évité le pire » en France.

  • Photo : A l’image de Jérôme Guedj, Président du Conseil général de l’Essonne, Francis Chouat, Guy Bonno, vices-présidents du département et du député Guy Malherbe, de nombreux élus étaient présent pour cette rentrée économique de la CCI (DM / EI)