Les usagers des gares de Courcelle-sur-Yvette et Saint-Rémy-les-Chevreuse devraient bientôt voir le bout du tunnel. Ou plutôt voir de nouveau leurs trains rouler. Suite à l’accident du premier RER B au matin du 12 juin dernier, visiblement provoqué par un glissement de terrain sous la voie, les équipes de chantier de la RATP, et ses sous-traitants, se sont mis au travail pour réparer les dégâts.

Un affaissement fait dérailler le RER B

Et la RATP a récemment fait un point d’étape du chantier, en prévoyant la remise en service du bout de la ligne à l’horizon du 15 juillet prochain. Après le rebouchage du trou béant ouvert sous la voie, les grues amenées sur place (dont la plus grande de France appartenant à la SNCF) ont enlevé les voitures accidentées, puis réparé la ligne (voie, ballast). Les caténaires abimés ainsi que les câbles électriques, totalement enlevés, vont prochainement être remplacés.

Des tests devront ensuite être réalisés, avant de pouvoir faire circuler les RER B à blanc, notamment pour faire sortir les 16 trains coincés dans les voies de garage du terminus de Saint-Rémy. La circulation voyageurs reprendra ensuite.